Actualités

André Thien Ah Koon défend le CHU à La Réunion

Pôle d’excellence

Témoignages.re / 24 août 2011

À l’occasion d’une conférence de presse à Saint-Pierre, André Thien Ah Koon a rappelé qu’alors député en 2004, il avait soutenu la fusion des hôpitaux pour la création d’un CHU à La Réunion, ayant pour vocation d’ouvrir une Faculté de médecine adressée à toute la population francophone de la zone océan Indien.

Lors d’une conférence de presse tenue hier, André Thien Ah Koon est revenu sur les conditions peu orthodoxes du dernier Conseil d’administration du GHSR. Il rappelle que le 25 mai dernier, « le Conseil de surveillance du GHSR avait convoqué toutes les parties concernées afin de créer le CHU à La Réunion, mais au lieu des 15 personnes prévues par la loi, 16 étaient présentes. Après l’appel, le président de la séance a ouvert les débats dans l’illégalité ». C’est pour cette raison que TAK a déposé un recours en annulation sur la fusion des hôpitaux devant le Tribunal administratif, déposé en juillet, une démarche identique avait été déposée par le syndicat Sud Santé et des représentants des médecins au GHSR.

« L’établissement du Sud a souffert d’une politique voulue par Didier Robert, lorsqu’il est arrivé à la tête de l’hôpital. Alors que la nouvelle tarification à la journée se mettait en place, le budget était en dépassement de 30%, mais Didier Robert a souhaité harmoniser le budget. Pour cela, il a licencié et opéré des mesures drastiques entrainant entre autres des retards d’accueil », a expliqué TAK. L’ancien député préconise une fusion en douceur avec le GSHR afin de « laisser le temps aux dirigeants de pérenniser leurs finances et fusionner à leur rythme ».

Malgré le rejet du référé suspension qu’il avait engagé contre la fusion des hôpitaux Nord et Sud au Tribunal administratif, TAK juge la décision de « jugement de sagesse » et est confiant pour la réalisation de ce CHU.


Kanalreunion.com