Actualités

Après l’annonce des MODÉRÉS : objectif deux sénateurs

Dans deux semaines, les élections

Manuel Marchal / 12 septembre 2011

Le soutien du groupe des MODÉRÉS à la liste conduite par Paul Vergès confirme l’objectif affiché lors de la présentation de la liste de l’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais : deux sénateurs le 25 septembre.

Le 22 août dernier, l’hôtel “Le Saint-Denis” situé sur le Barachois accueillait deux conférences de presse. C’étaient les quatre sénateurs sortants qui rencontraient les journalistes, mais dans des circonstances bien différentes.
Élus avec le soutien de l’UMP, Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet annonçaient leur candidature et leur bilan sans présenter de liste, ni de programme.
À quelques mètres de là, Paul Vergès et Gélita Hoarau présentaient aux côtés de leurs colistiers la liste d’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais. La conférence de presse était aussi l’occasion de présenter un programme et déjà d’anticiper sur le déroulement de la mandature.
Ce 22 août, Paul Vergès a annoncé que l’objectif est la reconduction des deux sénateurs sortants, c’est-à-dire lui-même et Gélita Hoarau. Le président de l’Alliance a aussi indiqué qu’un troisième membre de la liste siègera au Sénat. Paul Vergès s’engage à démissionner après avoir défendu les intérêts de La Réunion sur plusieurs dossiers importants. Cette décision permettra alors à Michel Dennemont de devenir sénateur.

Pas de liste estampillée Front de Gauche

Cela fait aujourd’hui trois semaines que la liste a été présentée. Le paysage politique a évolué. Du côté de l’UMP, une des deux listes a été déposée. C’est celle sur laquelle figure Didier Robert en troisième position. Celle dirigée par Jean-Paul Virapoullé n’a pas encore été déposée, ainsi que celle du PS.
Durant le week-end, les Verts-Réunion ont annoncé qu’ils déposeront leur propre liste.
Pour sa part, Jean-Hugues Savigny a tenu à clarifier la position du Front de gauche vis-à-vis de la liste du Front de la gauche antilibérale. « Il n’y a pas de listes “Front de gauche” aux Sénatoriales de septembre prochain, ni à La Réunion, ni en Métropole », affirme le représentant du Parti de gauche.
Mais c’était vendredi qu’a eu lieu l’événement qui est une donnée essentielle des deux prochaines semaines.

Le soutien des MODÉRÉS

Vendredi dernier, le groupe des MODÉRÉS a tenu une conférence de presse pour préciser sa position sur les Sénatoriales. Les MODÉRÉS sont une des trois composantes au Conseil général, ils se revendiquent comme centristes.
Plusieurs d’entre eux dirigent des mairies, et ils comptent sur le soutien des grands électeurs de leurs communes. Ils ont décidé d’unir leurs forces avec celle de l’Alliance, et donc de soutenir la démarche de Michel Dennemont sur la liste conduite par Paul Vergès.
Cette décision suit la logique qui les fait participer à la Direction du Conseil général. C’est une opposition à la politique de casse sociale du gouvernement. C’est également la volonté de pouvoir se faire entendre et d’être un partenaire qui peut accéder aux responsabilités. En élargissant le rassemblement autour de l’Union pour la défense des Réunionnaises et des Réunionnais, les MODÉRÉS affirment qu’un centriste siègera au Sénat sur la base de l’engagement pris par Paul Vergès.
Ce soutien rend donc possible l’objectif fixé. À deux semaines des élections, objectif deux sénateurs pour la liste d’Union pour la défense des Réunionnaises et des Réunionnais.

M.M.


Le 25 septembre

Votez pour la liste d’Union pour la défense des Réunionnaises et des Réunionnais

Jeudi, la liste conduite par Paul Vergès a été déposée en Préfecture, voici sa composition :

Tête de liste :
Paul Vergès

Liste :
Gélita Hoarau
Michel Dennemont
Paulette Adois Lacpatia
Joé Bédier
Françoise Dennemont

Cette liste donne la possibilité aux Réunionnais d’avoir deux représentants au Sénat qui feront entendre leur voix tout en combattant sans défaillir la politique de casse sociale de ce gouvernement.
Cette liste permet la représentation des centristes du groupe MODÉRÉS au Sénat. Paul Vergès s’est en effet engagé à céder son siège à Michel Dennemont dès que plusieurs dossiers importants auront été débattus en début de législature.

Alors, le 25 septembre, votez pour la Liste d’Union pour la défense des Réunionnaises et des Réunionnais.


Kanalreunion.com