Actualités

Assemblée de Saint-Leu : « Le PCR doit se battre pour les plus démunis et arriver à un partage équitable de l’argent à La Réunion »

En avant vers le 8ème Congrès

Témoignages.re / 14 juin 2013

Les membres et sympathisants de la Section PCR de Saint-Leu se sont réunis chez un camarade le vendredi 31 mai. Après une présentation des documents mis en discussion lors du 8ème Congrès du PCR, chacun a pu s’exprimer tant sur le PCR que sur les documents présentés.

JPEG - 42.8 ko
Les membres de la Section de Saint-Leu ont abordé avec Fabrice Hoarau plusieurs sujets.

Fabrice Hoarau représentait le secrétariat du parti. Il a fait un rappel de la situation internationale, et nationale. L’accent a été mis notamment sur la crise que connait le monde depuis plusieurs années déjà. Cette situation pèse sur l’état de notre pays. Cela pousse un parti comme le PCR à réfléchir et à formuler des propositions pour l’avenir. Les projets du PCR sont connus de tous, mais il y a encore possibilité de les enrichir.

Fabrice Hoarau a aussi rappelé le cheminement politique, au sein de notre parti en particulier, et qui a aussi conduit à la tenue de ce 8ème Congrès. Il a énoncé quelques-unes de nos orientations, nouvelles et anciennes. Après une explication sur l’organisation des 3 jours de congrès, place a été donnée au débat.

Les membres présents ont salué les propositions et orientations présentées. Ils ont aussi salué ce contact avec la population et le fait de les consulter pour chaque texte. « Qui ne fait pas d’erreur ? La force est d’être capable de les voir ou de faire la critique pour évoluer », a expliqué un sympathisant présent ce soir-là.

Les membres de la Section avaient pour leur part préparé une contribution sur le fonds de développement et la gouvernance ainsi qu’une interrogation sur le centralisme démocratique et la rémunération des collaborateurs, dont fait état le projet de statut du parti (voir encadré). Enfin, ses membres ont regretté la suppression du RSTA alors que l’État continue de sur-rémunérer les salaires des fonctionnaires. Le PCR doit se battre pour ces plus démunis et arriver à un partage équitable de l’argent à La Réunion. « 50 euros, c’est beaucoup pour un travailleur au SMIC », a clamé Carole, une adhérente qui percevait jusque-là le RSTA.

Contribution de la Section de Saint-Leu

1. Concernant le texte sur la gouvernance. Les membres de la Section sont en total accord avec la proposition d’une assemblée unique et saluent le projet d’amendement du Sénateur Paul Vergès sur le retrait de l’alinéa 3 de l’article 75 qui bloque toute évolution de gouvernance autonome aux Réunionnais.

2. Concernant les statuts. La Section y reviendra plus longuement, mais demande d’ores et déjà un éclairage sur le terme de « centralisme démocratique ». Les membres de la section demandent aussi que les instances nouvellement formées (des secrétaires de section, comités régionaux...) aient leurs propres instances décisionnaires.
Message d’Edmond, nouvel adhérent

« J’ai souhaité rejoindre la Section de Saint-Leu, car c’est une section qui se renouvelle et qui veut à nouveau rassembler des personnes ayant envie de faire avancer Saint-Leu, sans intérêt personnel, mais pour la ville et ses quartiers. Ses membres veulent aller de l’avant afin de trouver ensemble des solutions et des idées nouvelles afin de faire face aux défis des futures années. C’est une section qui a besoin de personnes disponibles, rassembleuses et qui peuvent rejoindre le PCR.

Je suis né à Saint-Leu, j’aime cette ville et ses habitants que je connais. Mes préoccupations pour Saint-Leu, c’est d’abord le logement, car je vois trop de jeunes subir ce problème. Une autre de mes préoccupations est la défense de l’environnement, elle est bien trop souvent oubliée dans la politique saint-leusienne et locale en général. Et puis, il y a bien sûr l’embauche plus équitable des Saint-Leusiens et Saint-Leusiennes, jeunes et moins jeunes. Je partage ces inquiétudes avec les autres membres de la section. Pour toutes ces raisons, j’ai souhaité rejoindre cette section naissante ».

JPEG - 65.6 ko
Le manque de logement à Saint-Leu, comme partout ailleurs dans l’île, est une des préoccupations d’Edmond.


Kanalreunion.com