Actualités

Assemblée générale de la Section PCR de Saint-Joseph

Mobilisation dans la capitale du Sud Sauvage

Témoignages.re / 18 février 2013

Le vendredi 15 février, une délégation de la direction collégiale composée du secrétaire général Élie Hoarau, d’Yvan Dejean et Sylvie Mouniata, était invitée à participer à l’assemblée générale de la section de Saint-Joseph.

JPEG - 43.5 ko

Le rapport d’Élie Hoarau à l’assemblée générale de Saint-Joseph.

Le secrétaire de section Audit Clency et David Lebon, tous deux membres de la Direction collégiale du Conseil de la reconstruction, ont ouvert la séance. Puis, ils ont donné la parole au secrétaire général Élie Hoarau.
Celui-ci a donné une analyse de la situation politique en France et à La Réunion.
Parmi les thèmes abordés, il y avait l’avenir de la filière canne, celui de la surrémunération, la loi sur la réforme territoriale et l’ouverture à la réflexion des municipales de 2014.

Quel avenir pour la canne ?

L’assemblée de la section a permis de communiquer une information importante. Car comme toutes les communes de La Réunion, Saint-Joseph est concernée par la canne. Si elle n’a plus d’usine sur son territoire, elle a des planteurs.
La Commission européenne veut supprimer les quotas et le prix garanti du sucre en 2015, les betteraviers demandent un sursis jusqu’en 2020. C’est-à-dire au plus tard dans sept ans, les planteurs seront confrontés à la concurrence du Brésil, quand on sait qu’il faut à un agriculteur entre six et sept années pour renouveler les souches de canne, on comprend l’urgence de la situation.

Une décision sera prise pour la surrémuneration

Comme tous les pays européens, la France est confrontée à la crise. Elle est à la recherche de toutes les économies possibles. Le Conseil des finances publiques vient d’annoncer que les collectivités auront 1,5 milliard d’euros en moins pour 2014 et 2015. Or, la surrémunération versée aux fonctionnaires outre-mer, cela représente 1 milliard d’euros tous les ans.
Face à cette situation, le PCR défend l’intérêt général.
Élie Hoarau a rappelé la proposition de l’épargne, qui sauvegarde les intérêts du fonctionnaire qui perçoit la surrémunération. Ainsi, son revenu ne baissera pas.

La Réforme territoriale

Le débat autour de la Réforme territoriale, qui se déroulera à partir de lundi en France, amène à poser la question « que font nos députés ? ». Il est en effet question de l’application d’une évolution institutionnelle pour notre Pays.
Rappelons que l’assemblée unique a déjà été votée pour La Réunion, c’était en 1981.
Cela n’a pu se faire parce que la loi a été mal rédigée. Aujourd’hui, nous prenons du retard par rapport à d’autres pays comme la Guyane et la Martinique.

Sur la question des municipales de 2014

Élie Hoarau a demandé à la Section de se pencher rapidement sur l’organisation et la mise en place de cette campagne électorale, et comme l’a confirmé David Lebon, de ne pas attendre trois mois avant les échéances.

Correspondant

JPEG - 28.2 ko

David Lebon, un des représentants de Saint-Joseph à la Direction collégiale, et Audit Clency, secrétaire de la Section PCR de Saint-Joseph.

JPEG - 48.4 ko

Saint-Joseph est concernée par l’avenir de la filière canne, c’est une ville où la canne à sucre a beaucoup d’importance.
(photo d’archives J.-F.N.)

La préparation du 8ème Congrès

• Prenant la parole Yvan Dejean s’est adressé à la section sur l’organisation de la vie de la section et de son implication essentielle aux différentes commissions mises en place depuis le lancement de la Reconstruction.

Par ailleurs, il a rappelé que le 8ème congrès du PCR qui devait se faire au mois de mars 2013 a été reporté au mois de juin 2013, précisant l’importance d’un tel congrès et que sa mise en place demande une préparation de plusieurs mois. L’implication des sections et des adhérents est capitale à la réussite de ce congrès.

La bataille des abonnements

• À la question posée sur la communication entre le Parti et les sections, Sylvie Mouniata, membre de la Direction collégiale et de la Commission de suivi du journal "Témoignages", a rappelé que la force du Parti communiste réunionnais réside également dans son organe de presse, et que par conséquent une grande campagne de communication et de sensibilisation sera faite sur les abonnements, pour que le plus grand nombre d’adhérents et de lecteurs aient accès aux informations données par le parti depuis maintenant 69 ans.


Kanalreunion.com