Actualités

Assurons « une victoire triomphale de François Hollande »

Meeting de clôture au Port

Témoignages.re / 5 mai 2012

Le 22 avril au premier tour au Port, 62% des électeurs avaient voté pour François Hollande, 7% pour Jean-Luc Mélenchon. Au second tour, les 80% seront probablement dépassés, confirmant Le Port comme un des phares des luttes à La Réunion, avant que le 10 juin aux législatives, Jean-Yves Langenier soit élu pour défendre le projet réunionnais de développement soutenu par François Hollande.

Ambiance chaleureuse hier à la ZUP communale du Port où s’est tenu le meeting de clôture. Firose Gador a lancé le meeting sur un mode dynamique. La militante a rappelé l’urgence de stopper la politique de casse sociale de Sarkozy, et la nécessité du changement.
Michel Séraphine a poursuivi en rappelant que le moment du changement est arrivé. Après être revenu sur les enjeux du scrutin de demain, il a appelé à combattre résolument ceux qui se sont servis du PCR pour obtenir des mandats et qui, aujourd’hui, combattent le parti et insultent ses dirigeants.
Michel Séraphine rappelle qu’il a été élu en tant que suppléant d’Huguette Bello en 2007, et qu’au Port, 80% des électeurs avaient voté pour eux, ce qui a permis à la députée d’obtenir un troisième mandat successif à l’Assemblée.
Le 10 juin, ce sera le troisième tour, dit-il en substance, et 80% des Portois voteront pour Jean-Yves Langenier et Thérèse Rica, ce qui permettra leur élection.

L’engagement pour le développement

C’est ensuite Zoubert qui a rendu hommage à tout le travail réalisé par les communistes. Dimanche sera le moment du changement espéré depuis tant d’années. Ce sera demain une occasion à ne pas rater.
Thérèse Rica abonde dans le même sens. La suppléante de Jean-Yves Langenier appelle à la mobilisation la plus large demain.
Jean-Yves Langenier a consacré une bonne partie de son allocution au rappel détaillé du contrat pour un développement durable de La Réunion, signé par François Hollande avec Élie Hoarau et donc avec les Réunionnais. Après la première grande victoire du premier tour pour l’application de ce contrat, nous devons donc assurer « une victoire triomphale de François Hollande » ce dimanche, a déclaré le maire du Port, en soulignant que c’est là « l’enjeu principal » de ce scrutin.
Il a ajouté que ce vote massif pour le candidat du changement va prouver à quel point les Réunionnaises et les Réunionnais soutiennent l’engagement qu’il a pris en faveur du projet global de développement solidaire et responsable de notre pays. Cela créera des conditions, après de nouvelles victoires aux législatives, pour franchir une nouvelle étape de notre Histoire après la conquête de l’égalité sociale entre Réunionnais et métropolitains, soutenue notamment par le député Laurent Vergès.

« Lever les drapeaux rouges de la liberté »

Jean-Yves Langenier a également insisté sur notre volonté de changement à exprimer avec encore plus de force demain que le 22 avril. Pour montrer que nous refusons la politique catastrophique menée par l’UMP, « i fo ni kraz Sarko domin » et Le Port doit une nouvelle fois donner « un résultat exemplaire » dans ce sens.
« Ce sera un vote conscient et clairvoyant pour écarter les nuages qui masquent notre avenir » et ouvrir de nouvelles perspectives au peuple réunionnais. « Notre contribution à la victoire de François Hollande sera la meilleure façon d’ouvrir l’avenir de La Réunion vers le progrès », a conclu Jean-Yves Langenier, longuement applaudi par la foule, avant que Virgile Rustan, secrétaire de la Section communiste du Port, entame "l’Internationale" avec tout le public en l’appelant à « lever les drapeaux rouges de la liberté ».


Kanalreunion.com