Actualités

Augmentation des prix des carburants : l’inflation repart à la hausse

Les conséquences d’une décision du préfet appliquée depuis le 15 septembre

Témoignages.re / 17 novembre 2009

Le 15 septembre dernier, "Témoignages" annonçait que la décision prise par le préfet d’augmenter le prix des carburants allait relancer l’inflation. Deux mois plus tard, ce qui était redouté est arrivé : l’inflation est relancée, tirée par la hausse des prix des carburants.

« Par grands postes, l’augmentation de l’indice d’ensemble s’explique par la hausse des prix des services et de l’énergie » : c’est ce qu’écrit l’INSEE dans le dernier indice des prix à la consommation qui concerne les prix du mois d’octobre. Après plusieurs mois de baisse, les prix repartent à la hausse : +0,7%.
La hausse des prix de l’énergie s’explique par la décision du préfet d’augmenter les prix des carburants le 15 septembre. Quant aux services, le prix des transports a fait un bon de 6%. C’est aussi le résultat de la décision du représentant de l’État, car les transports fonctionnent avec des carburants.
Le 15 septembre dernier, "Témoignages" appelait à la vigilance : la décision du préfet risquait de relancer l’inflation. Le dernier indice des prix à la consommation de l’INSEE vient de le confirmer : l’inflation repart, et ce phénomène s’explique par la hausse des prix des carburants.
Ce sont les avancées obtenues par la lutte de la population et du COSPAR qui sont remises en cause. Les manifestations avaient imposé une baisse des prix des carburants, et aussi une diminution des prix de plus de 200 produits de grande consommation. Le gel des prix des carburants et l’application des accords signés entre le COSPAR et la grande distribution ont permis une baisse des prix. En septembre dernier, les prix avaient baissé dans l’alimentation de 0,6%. En octobre, sur 12 mois la baisse n’est plus que de 0,1%, c’est un demi-point qui a été perdu pour le pouvoir d’achat. Et ce demi-point de moins se fait surtout ressentir chez les plus démunis, ceux pour qui l’alimentation représente, avec le loyer et les factures d’eau et d’électricité, l’essentiel des dépenses.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com