Actualités

Batir nout péï

Témoignages.re / 2 novembre 2012

PNG - 1018.7 ko

La politique a été omniprésente dans la presse des dernières semaines, et, il faut bien le dire, pas sous son meilleur jour. On a vu des formations politiques réunionnaises ­— dont le nombre va croissant — dérouler leur ordinaire. Problèmes personnels, bataille de postes, et questionnements un peu en ras de sol : pourquoi untel est-il responsable, référent, pourquoi une telle est-elle sur le devant de la scène plutôt que l’autre, voilà ce que l’on a entendu, à La Réunion et jusqu’à Toulouse, et cela même en l’absence d’enjeu électoral immédiat. Pendant ce temps-là, le monde a continué à (mal) tourner, et La Réunion a accueilli la Conférence économique, sociale (et environnementale ?), annoncée par le Président de la République à la suite de la rencontre du palais d’Iéna. Une Conférence qui devait impliquer d’abord les représentants du nouveau pouvoir, et donc particulièrement les parlementaires de la nouvelle majorité. Ceux et celles-ci sont-ils trop occupés par leurs conflits internes ? Toujours est-il qu’ils et elles n’ont accordé aucune sorte d’importance aux travaux de ladite Conférence, engagés les 29 et 30 octobre derniers. Peut-être y viendront-ils ? Après tout, gro poisson i bèk su’l tar. 

Pour l’heure, le Parti communiste réunionnais a été à la hauteur de l’enjeu. Non seulement, en faisant connaître l’événement, tenu presque secret par les organisateurs, mais aussi, en en montrant les limites. C’est ce qu’ont fait Julie Pontalba, Faaïza Ibrahim et Maurice Gironcel par le biais d’une conférence de presse, et c’est ce qu’a fait Paul Vergès en quittant la Conférence lorsque s’est avérée l’intention d’éviter les sujets de fond. Informer là où les autres se taisent, dénoncer ce qui fait l’objet d’ententes tacites : le Parti retrouve son rôle, et il y a là un peu de la Reconstruction en actes. Pour autant, les communistes ne renoncent pas à bâtir le pays. Pour cela, ils feront des propositions, qui seront présentées à l’horizon du 14 Novembre. Seront-ils les seuls ? 

 

Geoffroy Géraud Legros


Kanalreunion.com