Actualités

Bien curieuse interprétation des résultats

Défaite amère pour la création des médias

Témoignages.re / 30 mars 2011

Dans le "JIR" du lendemain des élections, l’adversaire de Roland Robert tente de faire croire qu’elle n’a « pas été fabriquée par les médias ». Son explication démontre justement le contraire.

Les médias « aiment ce qui détone, ce qui est nouveau et moi, je sors du lot ! » : venant de Vanessa Miranville, cette citation sonne comme un aveu. Elle est bel et bien un produit médiatique créé de toutes pièces. Quelques exemples pris dans la campagne viennent le rappeler.
Lundi, au lendemain des cantonales, un journal affirme que « Roland Robert a frôlé la correctionnelle… ». C’est une bien curieuse interprétation des résultats, et elle tente d’accréditer le fait que son adversaire était proche de l’emporter.
Cette vision rappelle celle du premier tour. Il manque une vingtaine de voix au candidat soutenu par le PCR pour être élu, Roland Robert obtient plus de 57% des suffrages, mais c’est Vanessa Miranville qui est créditée par les médias de l’exploit de contraindre Roland Robert à un ballotage !
Entre les deux tours, une machine se met en marche. La candidate des Verts reçoit le soutien de l’UMP. Dans le même temps, les Verts renvoient l’ascenseur en refusant de soutenir les candidats progressistes les mieux placés à l’issue du premier tour.
Au soir du second tour, Roland Robert totalise un nombre de voix équivalent à celui de la dernière municipale, ce qui lui permet d’être élu haut la main. La candidate des Verts récolte pour sa part celles des opposants au maire, et donc de l’UMP. Au final, c’est le rapport de force traditionnel entre Roland Robert et l’opposition à La Possession. Conclusion, l’opposition ne progresse pas, elle ne fait que changer de visage mais pas de discours car tout le monde voit bien que sous la peinture verte, ce sont les arguments habituels de l’UMP. La population ne s’est pas laissée abuser, et c’est une réalité très difficile à admettre pour une création des médias et ses inspirateurs.


Kanalreunion.com