Actualités

Bilan de Didier Robert : avenir sacrifié

Conférence de presse de Terla

Témoignages.re / 6 novembre 2015

L’ouverture de La Réunion sur le monde sous-traitée à une association largement subventionnée présidée par le frère d’une vice-présidente de la Région, c’est cela aussi le bilan de Didier Robert.

Le co-développement est totalement réduit à des partenariats purement économiques, poursuit Maya Césari. « Cette politique est confiée presque exclusivement à une association présidée par le frère d’une vice-présidente : de 150 000 à 600 000 euros de subvention annuelle. Le président de cette association a bénéficié d’une subvention de 30 000 euros pour faire un audit dans son entreprise », déplore l’élue.

« On a vu apparaître une très grande fréquentation des Seychelles, alors que Madagascar 25 millions d’habitants, avec un lien historique important avec La Réunion est à peine prise en considération », indique Maya Césari.

Or le développement de La Réunion ne pourra se faire sans avoir à l’idée qu’à quelques centaines de kilomètres de notre île « Madagascar comptera 55 millions en 2050 ».


Kanalreunion.com