Actualités

Budget de la sécurité sociale : le PCR interpelle les députés de La Réunion

Mobilisation la plus large pour faire barrage à cette nouvelle tentative de régression sociale

Parti Communiste Réunionnais / 3 octobre 2014

Le gouvernement vient d’annoncer son projet de budget de la Sécurité sociale. Il prévoit des réductions importantes de dépenses. Elles concernent tous les Réunnionnais. Le PCR appelle les Réunionnais à la mobilisation la plus large pour faire barrage et demande aux députés de La Réunion d’être solidaires de la population. Voici le communiqué adressé hier aux médias de La Réunion.

JPEG - 32.7 ko
Un mois après avoir salué le président de la République, les députés feront-ils entendre la voix de la population auprès du gouvernement ?

« Les députés vont voter le prochain budget de la Sécurité sociale. Que feront les 7 députés de La Réunion qui ont refusé de voter contre la confiance à la politique du Premier ministre ?

Les orientations générales du gouvernement sont connues : aider les entreprises à hauteur de 40 milliards d’euros et contraindre les dépenses publiques de 50 milliards sur 3 ans. Ce programme, les 7 députés de La Réunion le connaissaient parfaitement au moment du débat sur le vote de confiance.
Pour équilibrer son budget, le gouvernement va réduire les dépenses de l’État, diminuer les subventions aux collectivités et ponctionner la protection sociale. Pour cette seule année, il faut trouver 21 milliards d’euros. Quelles seront les marges de manœuvre ?

Lundi, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé que le gouvernement propose de diviser par 3 la prime à la naissance versée à partir du deuxième enfant. Il veut réduire le congé parental. Il compte faire passer de 16 ans au lieu de 14 la majoration des allocations familiales. L’an dernier, le gouvernement avait déjà baissé le quotient familial et la prime aux collégiens et lycéens. C’est le cœur de la politique familiale qui est attaqué. Ces mesures doivent rapporter 700 millions d’euros. Cela n’est qu’un avant-goût à la suite : 3,2 milliards d’euros sabrés dans les dépenses de Santé. Il coûtera toujours plus cher pour se soigner.

Le PCR appelle les 7 députés à dénoncer cette pratique et être solidaires des victimes. Tous les Réunionnais sont concernés, de toutes origines et de toutes conditions sociales. La protection sociale ne doit pas être une variable d’ajustement de la politique d’austérité. Plus personne ne comprend ce gouvernement en pleine dérive.

Le PCR appelle à la mobilisation la plus large pour faire barrage à cette nouvelle tentative de régression sociale. »


Kanalreunion.com