Actualités

« C’est au Réunionnais de faire les propositions pour le développement de leur pays »

Législatives – 6e circonscription

Sanjiv Dinama / 24 mai 2012

Maurice Gironcel et Larissa Imoucha ont tenu plusieurs meetings, mardi soir à Deux Rives et Quartier Français, et hier soir au Chaudron et Commune Prima. C’est la mobilisation partout pour faire gagner La Réunion. La situation d’aggravation de crise que connaît La Réunion, marquée par une augmentation du chômage, exige le développement de notre pays, basé sur un développement durable et solidaire. Après avoir changé de président de la République et de gouvernement, il nous faut maintenant élire les députés à l’Assemblée nationale qui défendront les intérêts de La Réunion dans le cadre de la solidarité nationale.

Hier soir, au Chaudron chez la famille Moutin et à commune Prima chez la famille Boyer, Maurice Gironcel et larissa Imoucha ont présenté le programme.
« Vous devez être les acteurs de votre vie, de votre quartier et de votre pays », a indiqué Maurice Gironcel. Les Réunionnais doivent être des acteurs responsables. « C’est au Réunionnais de faire les propositions pour le développement de leur pays ».

Être des acteurs responsables

François Hollande est arrivé en tête à La Réunion. Les Réunionnais ont lancé un message fort : celui du changement.
Pour atteindre les objectifs du développement durable, des propositions sont formulées concernant notamment l’urgence sociale. La situation d’aggravation de crise que connaît La Réunion, marquée par une augmentation du chômage, exige le développement de notre pays, basé sur un développement durable et solidaire

Priorité d’accès à l’emploi aux Réunionnais

Larissa Imoucha a rappelé que la priorité d’accès à l’emploi aux Réunionnais doit être donnée. En effet, l’analyse du marché de l’emploi sur les dernières années fait apparaître que bon nombre d’emplois échappent aux Réunionnais. Ce fut dernièrement le cas dans la construction d’une ferme photovoltaïque à La Plaine des Cafres où 150 Portugais ont été employés.
Maurice Gironcel a rappelé qu’il faut des députés à l’Assemblée nationale qui pose les vrais problèmes. Il faut aller défendre les projets Réunionnais.
La problématique du pouvoir d’achat a également été évoquée. Les prix continuent de flamber à La Réunion.
L’augmentation des prix dans les secteurs de l’alimentation ou des carburants pèse beaucoup plus lourd sur le budget des ménages les plus modestes alors que près de la moitié de la population vit en dessus du seuil de la pauvreté à La Réunion.
À côté de cela, les compagnies pétrolières réalisent des marges records. Pour la compagnie Total, le bénéfice a dépassé les 12 milliards d’euros en 2011. À La Réunion, l’Autorité de la concurrence a souligné le bénéfice colossal réalisé par la SRPP à La Réunion. En effet, entre 2005 et 2008 (dernier chiffre disponible) un bénéfice net moyen après impôt de 12,5 millions d’euros a été réalisé par la SRPP. De même dans le secteur alimentaire, les grands groupes réalisent des bénéfices records.

Urgence d’agir sur le coût de la vie

La population est la première victime de cette situation. Il y a, aujourd’hui, urgence à agir sur le coût de la vie, par l’action sur les prix et sur les revenus et mettre fin au monopole. D’autres propositions sont également faites comme encourager les ventes directes des producteurs aux consommateurs ou encore diversifier notre source d’approvisionnement.
Après avoir changé de président de la République et de gouvernement, il nous faut maintenant élire les députés à l’Assemblée nationale qui défendront les intérêts de La Réunion dans le cadre de la solidarité nationale.

Sanjiv Dinama

Témoignages

Mme Moutin : habitante du Chaudron

« Il y a nécessité de changement. Le secteur du Chaudron est lésé. Il faut créer des emplois pour les jeunes. Il y a également le problème de la vie chère. Pour cela, il faut encourager la production réunionnaise. Il faut faire travailler les PME. Il faut également aider les jeunes à créer leur entreprise. Créer des centrales d’achat permettrait de faire baisser les prix. Il faut aussi donner la priorité à l’embauche des Réunionnais. Le secteur du BTO doit être relancé, car il traverse une grave crise ».

Jonas Andreana : habitant de Prima depuis 53 ans

« Mi aim la politique, mi aim venir écoute le programme et les propositions des candidats communistes. Maurice Gironcel, c’est un brave homme. Il pourra avec le peuple changer les choses. Depuis adolescent, moin lé aux côtés des communistes, moin la connu Raymond Vergès, Léon De Lepervanche et moin la connu Paul Vergès lu n’avait 21 ans ».

Fabien Léonce : habitant de Prima

« I fé longtemps que mi coné Maurice. Moin la connu a lu du temps de Langenier, moin té croise a lu su marché forain. Mi cont su Maurice en tant que député pou fé avance le dossier du logement. Lé pa normal que plusieurs générations i vive sou le même toit, lé pa normal ».



Kanalreunion.com