Actualités

Camille Dieudonné, Sainte-Suzanne : « On a senti que le Parti était bien vivant »

« Que retiens-tu de notre Conférence extraordinaire de ce 30 septembre 2012 ? »

Témoignages.re / 5 octobre 2012

Après des camarades du Tampon et de Saint-Denis, au tour de camarades de Saint-André, du Port et de Sainte-Suzanne de répondre à la question posée par "Témoignages".

« J’ai été ravie de voir le nombre d’adhérents lors de l’assemblée, la mobilisation s’est faite, mais la forme n’y était pas. J’ai eu le sentiment d’un nouveau type de militants sans tripe, des discours trop intellectualisés. Il manquait la fibre, mais il faudra travailler sur des discours plus populaires. D’ailleurs, les discours les plus applaudis et appréciés sont ceux d’Elie Hoarau et Firose Gador. Il y avait quelque chose, on sentait la fibre.

Mais heureusement qu’il y a des jeunes qui doivent se mouiller pour le Parti. Lors de cette assemblée, on a senti que le Parti était bien vivant, il y a des jeunes pour prendre la relève, il y a la volonté qui est là, c’est réjouissant.

C’est pour ces raisons qu’Elie Hoarau doit rester secrétaire général du Parti. Il est un homme modéré, à l’écoute, qui prend du recul par rapport aux choses et qui possède une histoire. Il a sacrifié sa vie personnelle pour le Parti, cela montre bien son attachement au Parti et à son pays, La Réunion.

Elie doit être celui qui transmet, grâce à ses qualités, à la nouvelle génération. Car l’important aujourd’hui est de renouer avec la base, avoir un langage populaire qui touche tout le monde. Le but est que chacun puisse se reconnaitre dans nos discours pour préparer l’avenir et créer un pays, « Réunion ». Car dans un système qui a failli, le Parti a la responsabilité de créer un système réunionnais. »


Kanalreunion.com