Actualités

« Cette responsabilité exige un très haut niveau d’engagement et un sens très élevé de l’intérêt général »

Paul Vergès à l’Assemblée plénière d’hier

Témoignages.re / 27 mars 2010

À la différence de son successeur, Paul Vergès a rendu hommage à tous ses prédécesseurs lors de son discours préliminaire à l’élection du président de la Région. Il a souligné que la Région est « une institution entreprenante qui reste associée à l’exécution des grands équipements qui façonnent la vie et le paysage de notre pays ». Ci-dessous le texte de cette intervention.

« Mesdames, Messieurs

En ma qualité de Président sortant et de doyen d’âge de cette séance, réunie pour l’installation du Conseil régional et l’élection du nouveau président, je vous souhaite la bienvenue, et en particulier aux élu(e)s. À chacune et chacun d’entre vous, je formule le vœu que les 4 années de la mandature soient utiles au pays.

Avant que ne commencent les opérations pour l’élection du nouveau président, permettez moi de vous dire, selon la tradition, quelques mots après les 12 années d’exercice de la présidence du Conseil régional.

D’abord, je veux rendre hommage à tous mes prédécesseurs, qui depuis la création de la Région en 1983 ont contribué à faire du Conseil régional, une institution respectée.

Respectée, parce qu’assumant les obligations du présent et tournée vers l’avenir, elle a su jouer son rôle au service du développement de La Réunion.

Une institution capable d’ouvrir l’espace, d’élargir les horizons pour inscrire l’action dans un champ toujours plus vaste.

Voir loin, penser grand pour projeter notre île dans le mouvement du monde et de l’histoire.

Une institution entreprenante qui reste associée à l’exécution des grands équipements qui façonnent la vie et le paysage de notre pays.

Et qui participe aussi pleinement à la vitalité créative pour que enrichis des apports du monde, nous pensions en Réunionnais.

Une institution, conformément à la Constitution, de plus en plus libre et responsable.

Une institution efficace dont je salue la qualité et le sérieux des agents et des fonctionnaires, pleinement à son service.

Au temps de la campagne électorale succède à présent celui de l’exercice des responsabilités pour répondre aux attentes de la population. Des engagements ont été pris pour que soit entrepris le règlement, au cours des quatre années de ce mandat, des problèmes du chômage, du logement, des déplacements, de la formation des jeunes, de la précarité et de la grande pauvreté.

À la nouvelle majorité et à celui qui sera dans quelques instants le nouveau président, je souhaite d’être à la hauteur de ces engagements. D’être à la hauteur des rendez vous importants qui vont jalonner cette mandature et conditionneront pour des décennies, l’avenir de La Réunion.

Chacun de nous devra assumer, à la place qui lui a été donnée par les Réunionnais par le vote du 21 mars, les obligations qui en découlent à présent.

Cette responsabilité exige un très haut niveau d’engagement et un sens très élevé de l’intérêt général. Nous ne représentons ici aucune section de la population, aucun groupe, aucune catégorie, aucun clan mais un seul peuple.

Ce peuple qui, par la voix que nous portons, ne sera jamais absent de cette assemblée.

Pour le reste, il appartiendra à l’histoire d’apprécier la trace que nous laisserons, les uns et les autres, dans le continent de l’âme réunionnaise.

Je vous remercie ».


Kanalreunion.com