Actualités

« Ceux qui défendent les travailleurs ont le plus beau des mandats »

François Hollande rend hommage aux syndicalistes

Témoignages.re / 2 mai 2012

Hier, le candidat du changement était à Nevers pour rendre hommage à Pierre Bérégovoy, l’ancien Premier ministre décédé voici 19 ans. En ce jour de Fête des travailleurs, il a rendu hommage à tous les syndicalistes.

Hier à Nevers, François Hollande a fustigé la contre-manifestation du 1er mai organisée par Sarkozy, il a affirmé que la fête des Travailleurs n’était pas une « bataille contre le syndicalisme ». « Je veux rendre hommage, moi, à tous les syndicalistes de France, à celles et ceux qui humblement, modestement, défendent les travailleurs, ont le plus beau des mandats - souvent éviter aux plus faibles le licenciement, donner de la dignité à ces travailleuses, ces travailleurs », a-t-il déclaré dans un meeting en plein air devant le palais ducal de Nevers. « Cette fête ne doit pas être dévoyée ».
Puis François Hollande s’en est pris à son adversaire. « Je n’accepterai pas que le candidat sortant s’arroge la valeur travail. C’est celle que nous défendons, c’est notre bien commun », a-t-il déclaré. « Quand il y a cinq millions de chômeurs, quand le chômage a augmenté de plus d’un million, qui défend la valeur travail, et qui l’abîme ? », s’est-il interrogé.

Philippe Poutou appelle à utiliser le bulletin de vote Hollande

Candidat du NPA à l’élection présidentielle, Philippe Poutou, a estimé mardi à Bordeaux que le « bulletin de vote Hollande » était un « outil pour dégager (Nicolas) Sarkozy » lors du second tour de la présidentielle.

La dérive de l’UMP

Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, juge « nauséabonds » les propos de Gérard Longuet sur Marine Le Pen. Le ministre de la Défense estime, dans une interview à l’hebdomadaire "Minute", qu’il y a « une différence notable » entre Marine Le Pen et son père, Jean-Marie, et que la présidente du Front national pourra désormais être un « interlocuteur » de l’UMP. « Les propos de Gérard Longuet prouvent que les dérives de la droite républicaine entre les deux tours n’ont pas de limites », réagit Moscovici dans une déclaration à l’AFP.

Le grand débat, c’est ce soir

Ce soir à partir de 23 heures, c’est le débat télévisé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Il sera retransmis en direct sur Réunion Première et sur Antenne Réunion.


Kanalreunion.com