Actualités

Chômage de longue durée : +32%

La pénurie d’emploi s’aggrave

Manuel Marchal / 28 janvier 2011

En 2010, le nombre de travailleurs inscrits à Pôle emploi a augmenté de 13,1%. Cette considérable aggravation de la situation est due notamment à l’augmentation du nombre des chômeurs de longue durée, +32%. Ceux qui ont perdu leur emploi en 2009 n’ont pu en retrouver l’année dernière, c’est le résultat de décisions politiques qui ont arrêté les grands chantiers et freiné la construction de logements neufs.

Les derniers chiffres du chômage font apparaître une stagnation du nombre total d’inscrits à Pôle emploi entre novembre et décembre 2010. L’augmentation inquiétante du nombre de travailleurs sans activité à la recherche d’un emploi est compensée par une baisse d’un millier du nombre de stagiaires en formation ou de chercheurs d’emploi en arrêt maladie.
Pôle emploi indique que le nombre total d’inscrits à La Réunion est de 142.552, en hausse de 13,1% sur un an.
Cette hausse à deux chiffres est constatée partout. Elle atteint un sommet très inquiétant dans le chômage de longue durée. Désormais, 47% des inscrits à Pôle emploi sont privé de travail depuis au moins un an, contre 40,6% en décembre 2009. Ce maintien dans le chômage confirme une aggravation de l’effondrement de l’économie du pays. Si les travailleurs qui ont perdu leur emploi en 2008 ou 2009 n’en ont pas retrouvé en 2010, c’est parce que l’économie n’a pas redémarré. Rappelons que l’ancienne direction du Conseil régional avait négocié avec l’État deux grands chantiers qui devaient être terminés d’ici 2017 : le tram-train et la nouvelle route du littoral.
Le contrat de partenariat public-privé entre la Région et le groupement d’entreprises devant construire et exploiter le tram-train a été signé en décembre 2009. Les premiers travaux devaient commencer l’an dernier. Mais la décision prise par la nouvelle direction de la Région a coupé cette perspective de reprise.
Les milliers de Réunionnais qui attendaient avec impatience le démarrage de ce chantier pour voir satisfait leur droit à un emploi ont été condamnés au chômage par Didier Robert et le gouvernement UMP. Et cela d’autant plus que la construction de logements a connu un nouveau ralentissement l’an dernier, avec une baisse de plus de 30% de la construction par rapport à 2009, et ce constat : en 2010, le BTP a construit moitié moins de logements qu’en 2008. Cette chute vertigineuse est la conséquence de décisions prises à Paris. Ces choix ont changé le mode d’attribution des subventions de l’État dans la construction. Le résultat de cette réforme est donné par les chiffres du Pôle emploi.

Manuel Marchal


Fin décembre 2010, 62.650 Réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis plus d’un an. Ils sont 15.150 de plus par rapport au même mois de l’année précédente, soit une augmentation de 31,9%.


7,5 points de plus qu’en France

Fin décembre 2010, les demandeurs d’emploi réunionnais de catégories A, B, C (en recherche active, avec ou sans activité) inscrits à Pôle emploi sont 132.080. Ce nombre augmente de 0,9% par rapport au mois précédent. Sur un an, il augmente de 12,9%.
En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C a augmenté de 0,9% sur un mois et de 5,4% sur un an.


Kanalreunion.com