Actualités

Christian Estrosi : un militant UMP en campagne

Témoignages.re / 8 mars 2010

C’est un militant UMP qui est venu à La Réunion samedi. "Témoignages" n’avait d’ailleurs pas été invité à couvrir cet événement, ce qui donne une idée du sens donné à ce bref séjour.
Mais le fait que Christian Estrosi vienne dans ce cadre ne l’autorise pas à dire n’importe quoi sur le tram-train. En tant que secrétaire d’État à l’Outre-mer, il avait déclaré à des journalistes, le 4 octobre 2007, à la sortie d’un entretien avec Paul Vergès, et en présence du président de la Région :
« Le tram-train est un projet qui tient à cœur à tout le monde, la circulation est de plus en plus dense et les émissions de CO2 augmentent. La Zone franche globale d’activités intègre une dimension de développement durable. L’État a pris des engagements très forts. Un engagement de l’État ne peut pas être remis en cause à chaque fois. Je ne souhaite pas que cela soit remis en cause ».


1.500 ou 2.500 ?

Hier soir, lors du compte-rendu par Télé-Réunion du meeting de Christian Estrosi et Didier Robert, il a été annoncé le nombre de 2.500 participants. C’est le nombre donné par l’organisation. Hier, le journaliste du "Quotidien" annonce plus de 1.500. Cela fait tout de même une différence de 1.000 personnes.
Il est à noter que quand l’Alliance tient un meeting, RFO ne se réfère pas aux chiffres estimés par l’organisation et annonce son propre nombre. Et à la différence du meeting de Christian Estrosi et de Didier Robert, ce nombre est très inférieur à celui donné par l’organisation.


Nicolas Sarkozy accusé d’être l’auteur d’une bombe à retardement ?

Jean-Paul Virapoullé affirme que le tram-train est une bombe à retardement pour La Réunion. La réalisation de ce projet est prévue par le Protocole de Matignon, signé notamment par Dominique de Villepin et contresigné par Nicolas Sarkozy. Jean-Paul Virapoullé accuse-t-il Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy d’être des poseurs de bombe ?


Kanalreunion.com