Actualités

Collectivités : 2014 et 2015 plus graves encore que 2013 ?

Nouvel indice d’une crise qui va se prolonger

Manuel Marchal / 11 février 2013

Comment avec 4,5 milliards d’euros de moins, les collectivités pourront-elles maintenir leur niveau de service ? La baisse des dotations interroge à La Réunion où des députés mettent la pression pour que les collectivités embauchent 5.000 personnes. Qui paiera ?

Après deux budgets d’austérité de Sarkozy, et après le premier budget de la mandature de François Hollande qui prévoit au moins 30 milliards d’euros d’économie, les collectivités seront encore plus mises à contribution pour 2014 et 2015. Les prévisions faisaient état d’une diminution de la dotation de l’État aux collectivités s’élevant à 2,5 milliards. Mais selon “Les Échos” du 6 février, 1,5 milliard supplémentaires seraient encore ponctionnés sur les subventions aux collectivités pour financer une partie du crédit impôt compétitivité.

S’il ne confirme pas, le ministre du Budget dit clairement que les collectivités devront participer à la diminution du déficit laissé par Sarkozy.

À La Réunion, la baisse des dotations pourra avoir un impact plus important qu’en France. Cette annonce arrive au moment où les représentants du gouvernement font campagne pour que les collectivités embauchent dès cette année 5.000 emplois d’avenir.

En France, où la situation des collectivités est beaucoup moins alarmante, des élus s’expriment.

M.M.


Kanalreunion.com