Actualités

Communiqué du Conseil politique du Parti Communiste Réunionnais

Dissolution de la section PCR de Saint-Louis et mise en congé pour 18 mois de Fabrice Hoarau et Claude Hoarau

Parti Communiste Réunionnais / 19 décembre 2015

Ce 19 décembre, le Conseil politique du PCR a pris plusieurs décisions dont deux sont rendues publiques : dissolution de la section PCR de Saint-Louis et mise en congé pour 18 mois de Fabrice Hoarau et Claude Hoarau. Voici son communiqué.

JPEG - 30 ko

Réuni ce 19 décembre au Port, le Conseil politique rappelle que les statuts du PCR précisent que pour les élections régionales, le Conseil politique est la seule instance habilitée à donner la position du Parti. Cela a été fait le 9 décembre au soir.

Le Conseil politique a pris connaissance d’un communiqué de la section PCR de Saint-Louis donnant des consignes de vote pour le second tour avant même toute décision du Parti. Publié le 8 décembre, ce document est une violation manifeste des statuts du PCR adoptés lors du 8e Congrès qui s’est tenu à Sainte-Suzanne en 2013.

De son côté, le 9 décembre au matin, Fabrice Hoarau, s’exprimant en tant que co-secrétaire général du PCR a pris la même position que la section, c’est-à-dire avant la décision de l’instance habilitée.

Ce sont de graves entorses aux statuts du Parti.

Le 9 décembre dernier, le Conseil politique du Parti Communiste Réunionnais avait demandé au secrétariat d’examiner l’indiscipline d’un de ses dirigeants, Fabrice Hoarau, et de prendre les mesures qui s’imposent.

Le 17 décembre, Fabrice Hoarau était donc invité à s’expliquer devant le secrétariat. Il a décidé de ne pas venir. Le Conseil politique prend acte de cette décision.

Par contre, 17 décembre, Claude Hoarau qui s’est associé à la section PCR de Saint-Louis et à la démarche de Fabrice Hoarau est venu tenter de justifier leur indiscipline.

Sur la base de ces éléments, le Conseil politique du PCR a pris les décisions suivantes :

- la section PCR de Saint-Louis est dissoute. Un appel est lancé à tous les communistes sincères pour reconstruire une organisation du PCR à Saint-Louis, respectueuse du fonctionnement et solidaire des décisions collectives.

- dans tout Parti communiste, les faits énoncés amènent automatiquement une exclusion. Dans sa générosité, le Conseil politique décide la mise en congé de Fabrice Hoarau et Claude Hoarau pour une durée de 18 mois. Ils ne peuvent donc plus s’exprimer au nom du parti et participer à ses activités. Dans 18 mois, le Conseil politique réexaminera la situation au regard de son évolution.

Le PCR, conscient de la crise sociale, économique, environnementale et politique, doit pouvoir compter, dans les luttes à venir, sur la solidarité indéfectible de ses membres.

Fait au Port

Le 19 décembre 2015

Le Conseil politique


Kanalreunion.com