Actualités

Conseil départemental de La Réunion : affrontement ou concertation ?

Première séance du nouveau Conseil départemental : après l’élection à la présidence de Nassimah Dindar

Manuel Marchal / 2 avril 2015

38 voix pour Nassimah Dindar, 8 voix pour Philippe Leconstant et 4 bulletins blancs : la présidente du Conseil général devient donc présidente du Conseil départemental avec une majorité opposée. Pour leur part, les membres du Groupe de Concertation pour le développement de La Réunion maintiennent leur position : ouverture au dialogue pour la recherche de solutions aux problèmes de La Réunion. La présidente du Conseil départemental a dit vouloir s’engager pour sauver la canne, Philippe Leconstant a dit vouloir faire bloc avec sur ce type de dossier.

JPEG - 88.9 ko
Les élus du Groupe de concertation pour le développement de La Réunion.

38 voix pour Nassimah Dindar, 8 voix pour Philippe Leconstant et 4 bulletins blancs : Nassimah Dindar a été élue présidente du Conseil départemental. Changement de majorité pour l’ancienne présidente du conseil général. Lors de son discours d’investiture, elle a souhaité la présence à ses côtés des deux sénateurs UMP, Michel Fontaine et Didier Robert, et d’un ex-sénateur élu sous cette étiquette : Jean-Paul Virapoullé. Un geste qui affirme l’ancrage à droite de la nouvelle assemblée. Le socialiste Philippe Leconstant est allé dans ce sens lors d’une prise de parole en réponse au discours de la présidente : « Nous affichons clairement notre positionnement dans l’opposition, opposition claire, résolue, sans concession ». Il a aussi promis un mandat difficile à la nouvelle majorité, compte-tenu des restrictions budgétaires imposées aux collectivités et au gouvernement. Ceci étant, au-delà de ce folklore habituel lors d’une journée d’élection, la réalité va vite mettre tout le monde au pied du mur.

JPEG - 79.8 ko
Deux sénateurs UMP et un ex-sénateur de ce parti autour de Nassimah Dindar lors du discours d’investiture de la présidente du Conseil départemental.

Défis incontournables

Les élus du Groupe de concertation pour le développement de La Réunion marquent leur différence. Leur objectif, c’est de dépasser ces luttes partisanes pour proposer des solutions aux défis qui relèvent de la compétence du nouveau Conseil départemental. « Nous poursuivons la même démarche de concertation », explique Maurice Gironcel. « Nous n’allons pas renoncer », précise Michèle Caniguy. Pour Philippe Robert, cette séance montre toute l’étendue des responsabilités qui attendent les nouveaux élus. Quand à Anne-Flore Deveaux, elle rappelle la volonté de la population qui a voulu ce résultat, et souligne toute l’ampleur du travail à mener pour La Possession.
Les élus du Groupe de concertation pour le développement de La Réunion ont rappelé ces priorités dans une déclaration adoptée hier :
- avenir de la filière canne sucre face à l’échéance de 2017, politique agricole
politique de l’emploi, de l’insertion, de la mobilité, de la jeunesse
- environnement avec le défi des déchets, la gestion de l’eau, le respect de la biodiversité, l’adaptation au changement climatique et la conférence sur le climat à Paris en décembre 2015
- logement
- routes, transports et déplacements
- poursuite et mise en œuvre de la réforme institutionnelle
- coopération régionale avec l’enjeu des APE (accords de partenariats économique)
- politiques de solidarité, santé
- éducation, identité, culture

JPEG - 84 ko
Au milieu d’une foule qui se lève pour applaudir, deux parlementaires socialistes ne cachent pas leur déception : Jean-Jacques Vlody et Michel Vergoz.

Appel à la concertation entendu ?

Lors de son discours, Nassimah Dindar a dit vouloir être « aux côtés des planteurs » « pour soutenir le maintien de la filière canne, pivot de notre agriculture ». Dans sa prise de parole, Philippe Leconstant a expliqué que si le social et l’agriculture sont les priorités de la nouvelle majorité, alors son groupe fera bloc avec pour l’intérêt général.
Les priorités rendues publiques hier par Michèle Caniguy, Anne-Flore Deveaux, Maurice Gironcel et Philippe Robert sont incontournables.


Kanalreunion.com