Actualités

« Coopération régionale : faire confiance à Paul Vergès »

Témoignages.re / 3 mars 2010

Rashide Maleck, vice-président de l’association Enfants & Amis de Madagascar, appelle les Réunionnais à voter pour la liste de l’Alliance.

Dans cette campagne des Régionales 2010, un pan important des compétences de la Région est resté pratiquement absent du débat dans l’opinion : la coopération entre La Réunion et les îles voisines de l’océan Indien.

Sous la Direction de Paul Vergès, un travail certain a été accompli jusqu’ici dans ce domaine ; mais des impulsions nouvelles et déterminées doivent être lancées pour que des progrès durables soient enregistrés et bien compris par les peuples concernés.

Ceux qui s’y connaissent, et sont capables de se saisir des données concrètes s’y référant, savent, et veulent en faire prendre conscience au plus grand nombre que le mieux placé pour consolider ces acquis et leur donner une nouvelle dimension est le Président Paul Vergès.

C’est pour cela que Rashide Maleck, le vice-président de l’association Enfants & Amis de Madagascar, par sa connaissance des réalités de cette grande île et son implication sur place, conscient de la nécessité d’amplifier une œuvre de solidarité et de développement réciproque entre les îles de l’océan Indien, lance un appel aux Réunionnais, à l’occasion de ces Régionales de 2010 :

- Apporter votre soutien à la liste de l’Alliance, pour continuer et approfondir la coopération entreprise ; Paul Vergès, dont la compétence et l’expérience sont reconnues, a besoin de l’appui d’une large majorité de Réunionnais pour fédérer toutes les bonnes volontés de façon à agir efficacement.

Rashide Maleck



Un message, un commentaire ?



Messages






  • il faut bien le reconnaître, monsieur Paul Vergès a bien fait avancer le dossier de la coopération régionale au cours de ces dernières années .Des jeunes réunionais au chômage ont pu aller travailler dans les pays de la zonne et ont pu non seulement apporter leur savoir faire et leurs compétences à nos voisins mais égalment acquérir d’autres compétences et creer des contacts interesants pour nous . Mais je pense qu’il faut aller beaucoup plus loin et permettre à nos chomeurs de se rendre à l’étranger pour trouver du travail plutôt que de rester au chômage à la Réunion , sans pour autant subir une perte totale de leurs revenus de solidarité comme c’est le cas actuellment . Je suis certain que de nombreux réunionais notammnent ceux qui ont des attaches familliales dans les pays de la zone et même dans les pays plus lointains comme l’Inde , le vietnam ,la Chine etct..accepteront de rejoindre leurs attaches pour exercer une activité salariée dans des projets de développement soutenus et encadrés par les organisations internationales et les Etats ,si on leur permettait de conserver une partie si ce n’est la totalité de leur revenus de solidaité nationale tels que le RMI ou leurs allocations chômage . Ils pourraient ainsi tisser des liens etroits entre leurs pays d’acceuil et notre région et préparer la réalisaton d’échanges beaucoup plus larges au niveau des entreprises industrielles et commerciales et peut être apporter une solution honorable à la plaie que constitue le chômage de longue durée qui touche souvent plusieurs génération et qui mine notre société ,comme les métastases d’un cancer la détruisant petit à petit par d’autres maux tels que la délinquance , la drogue la violence, la perte des valeurs familliales etcet...
    Notre Région ne pourra jamais donner du travail à tous ses chomeurs, même si elle arrivait à attirer des grandes industries de transformations ,et il nous faut impérativement trouver un porte de sortie pour nos chomeurs en dehors des circuits traditionnels européens.
    Il y a surement là une piste à explorer dans le cadre de cette campagne électorales des Régionales .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com