Actualités

Créer des emplois dans une démarche novatrice de proximité

Développement durable

YVDE / 23 février 2010

On parle beaucoup de développement durable. La liste de l’Alliance a déjà engagé une démarche à travers le règlement d’une partie des déplacements ou la multiplication des sources d’énergie renouvelable. Elle propose de nouvelles pistes pour créer de l’emploi dans une démarche de développement durable de proximité.

Dans son intervention samedi soir au Tampon (voir “Témoignages” du lundi 22 février 2010), Paul Vergès a montré comment l’on pouvait créer des emplois. Il a notamment cité le problème du tri des déchets ménagers. Il a proposé de trier ces déchets — 600.000 tonnes par an — quartier par quartier.
Un travail à la portée de tout le monde qui donnerait du travail de proximité. Mais qui éviterait également le coût du transport et de l’enfouissement qui représente par an 100 millions d’euros. On pourrait ainsi créer du compost qui viendrait en substitution de l’engrais pour les maraîchers, les planteurs de cannes et les particuliers.
Ce qui est vrai pour les déchets ménagers est également vrai pour l’épuration des eaux usées qui envoie des produits chimiques à la mer. Une délégation d’élus s’est récemment déplacée en France hexagonale pour examiner un système qui fonctionne dans une ville de 120.000 habitants, grâce à l’eau, au soleil et à des plantes que nous avons partout ici.
Selon Paul Vergès, cela permettrait de régler les problèmes des eaux usées dans un certain nombre de quartiers, depuis les Hauts jusque dans les Bas.
Il s’agit, a souligné Paul Vergès, « de régler les problèmes dans l’intérêt des Réunionnaises et des Réunionnais, et pas dans l’intérêt des grosses sociétés internationales. A partir de là, nous ferons notre développement durable ».
Le leader de la liste de l’Alliance a encore parlé de l’autosuffisance alimentaire, de l’aide aux îles de la région et du rayonnement de notre île dans l’océan Indien. Et à cet instant de son intervention, Paul Vergès a déclaré que l’heure était venue pour « les jeunes de La Réunion de prendre le destin de leur pays en main ».

YVDE


Saint-Philippe

Dîner-débat au Baril

« Ce devrait être intéressant ! Nous renouvelons une expérience que nous avons tentée au Européennes et qui avait été couronnée de succès », souligne Wilfrid Bertile. Avec le soutien du comité électoral, il organise, jeudi 25 février 2010, à 19 heures, un dîner-débat, en présence d’Elie Hoarau, chez André Sindra, une table d’hôte située au Baril.
« Il devrait y avoir pas mal de monde », note Wilfrid Bertile. Les convives pourront poser des questions sur le bilan de l’Alliance. Celle-ci est notamment intervenue à Saint-Philippe pour l’adduction d’eau du Tremblay, la mise à deux voies du pont de Basse-Vallée ou le soutien à la Fête du vacoa.
Les participants à ce dîner-débat pourront également, bien sûr, poser des questions sur le programme de l’Alliance. Mais aussi faire des suggestions pour améliorer ce programme.


Saint-Joseph

Porter les explications à la population

Le comité électoral de l’Alliance de Saint-Joseph s’est réuni vendredi 19 février 2009. Il a fait le point sur la situation politique et a décidé d’un certain nombre de mesures pour distribuer l’information de l’Alliance pour l’élection régionale du 14 mars 2010.
Des prises de parole sont également programmées dans différents quartiers de la ville avec pour orateurs Gilbert Ramin, Guy Ethève et Marie-Thérèse Morel. Enfin, un certain nombre de porte-à-porte ciblés sont également prévus.


Kanalreunion.com