Actualités

Cyrille Hamilcaro responsable de la situation financière catastrophique de Saint-Louis

Pierre Vergès dans “Face à l’Info”

Témoignages.re / 30 novembre 2011

Outre la situation à Sainte-Suzanne (voir “Témoignages” d’hier), plusieurs autres dossiers ont été abordés dimanche dernier sur les ondes d’Antenne Réunion par Pierre Vergès, répondant aux questions de Sabrina Supervielle.

Les comptes de la commune de Saint-Louis sont dans le rouge et les efforts consentis par la municipalité sont jugés insuffisants par la Chambre régionale des Comptes. Claude Hoarau a-t-il bien géré sa commune ?

- J’estime qu’il a hérité d’une situation catastrophique et que son souci (est) de faire que les plus fragiles, touchés par le gouvernement Sarkozy, bénéficient d’une certaine solidarité au plan social de la part de la commune.
Il a été confronté à une réalité financière difficile.
À un moment donné, effectivement, il faut dire à la population que les contraintes fixées aboutissent sur des interdits.

Donc, vous estimez que Claude Hoarau n’avait pas d’autre choix que de ne pas renouveler près de 80% des CDD dans sa commune ?

- Je pense qu’il n’y a pas le choix, à moins d’augmenter les impôts sur une population déjà pressurée. Mais je pense que c’est une situation déjà aggravée par rapport à celle que connaissent beaucoup d’autres communes.
Vous savez qu’il y a un gel des dotations de la part de ce gouvernement.

Ce qui signifie, selon vous, que la rigueur doit être appliquée en temps de crise. C’est un peu la logique que défend le gouvernement !

- La rigueur doit être appliquée en temps de crise quand on la subit. Mais cette rigueur, on souhaite qu’elle soit appliquée aux plus nantis, mais vous comprenez bien qu’il faut être réaliste.
Ce n’est pas ce gouvernement bling-bling qui va avoir des mesures contre les fraudeurs fiscaux, contre ceux qui gagnent des sommes astronomiques. Donc, attendons 2012.

M. Vergès, Cyrille Hamilcaro réclame la tenue de nouvelles élections à Saint-Louis. Êtes-vous d’accord ?

- Non, soyons sérieux.
Je veux dire, sur ce plan-là, il faut demander aux conseillers municipaux qui sont en train de travailler sur le redressement de la commune.
Lui ne peut pas, après avoir fait un trou conséquent dans les finances de la commune de Saint-Louis, demander à ce qu’on refasse des élections, quoiqu’il en a encore le droit.


Kanalreunion.com