Actualités

Défaite de l’union UMP-Verts

Partout dans l’île et en particulier à La Possession

Manuel Marchal / 28 mars 2011

Des gens plus proches de l’UMP que des forces de progrès réunionnaises, c’est ce que révèle le comportement des Verts durant ces Cantonales.

Entre les deux tours de scrutin, les Verts ont décidé de refuser d’appeler à voter pour les candidats progressistes les mieux placés. Chacun a pu alors constater l’absence totale de solidarité des Verts avec les victimes de la politique de l’UMP. Ce refus de combattre l’UMP a vu plusieurs illustrations.
À La Possession, une union claire et nette s’est faite contre Roland Robert entre la candidate des Verts et l’UMP qui l’a soutenue à fond.
À Saint-André, c’est le candidat des Verts éliminé au premier tour qui appelle à voter contre Michèle Caniguy, la candidate des forces de progrès. À Saint-Paul, les Verts n’ont pas appelé à voter pour les élus de la majorité municipale.
Cette connivence fait penser à un retour d’ascenseur des Régionales de 2010. L’an dernier, les Verts avaient contribué à la victoire de l’UMP en refusant de soutenir la seule liste capable de battre celle conduite par Didier Robert. Espéraient-ils obtenir le siège de conseiller général de La Possession en échange ? Mais aussi bien au premier qu’au second tour, Vanessa Miranville était derrière Roland Robert.
Ce résultat montre le véritable suicide politique de ceux qui ont imposé cette stratégie. Car, en fait, se cachent sous l’étiquette Verts des gens plus proches de l’UMP que des forces de progrès. C’est ce que démontrent les faits de cette campagne.

M.M.


Kanalreunion.com