Actualités

Défendre les faibles, le peuple, et sortir Sainte-Marie de l’impasse

Cantonales à Sainte-Marie

Témoignages.re / 7 mars 2011

Ils étaient près d’une centaine au domicile du docteur Kichenin, pour entendre Axel Kichenin et Marie-Pierre Hoarau, candidats de l’union UPR-PCR-Alliance, présenter leur programme. Trop nombreux pour la large varangue, ils se massaient jusque dans les escaliers.

Entourés de Jean-Max-Nativel, directeur de campagne, et de Geoffroy Géraud-Legros, représentant le Comité de soutien, les candidats ont évoqué les enjeux de l’élection : barrer la route à la casse sociale en renforçant la majorité sortante du Conseil général, et initier une série de projets pour sortir Sainte-Marie de l’immobilisme et de l’impasse où la maintient un pouvoir UMP à bout de souffle. Défense des personnes les plus fragiles, et particulièrement des personnes âgées, avec le développement d’activités telles que l’aide et les repas à domicile.

Défendre et reconstruire

Développer les Hauts, grâce à des activités d’hôtellerie, de restauration et l’aide à l’installation des jeunes planteurs. Faire repartir la côte, par la relance de la pêche, activité traditionnelle laissée à l’abandon, faute de volonté. Rayonnement culturel de ce canton où s’exprime la diversité réunionnaise, par la reconversion de l’ancien foyer de l’enfance en lieu de culture et d’histoire, ouvert à toutes les tendances et à toutes les sensibilités. Un ensemble de solutions créatrices d’emploi… ces emplois qui manquent tant à la population de Sainte-Marie, frappée de plein fouet par le fléau du chômage.
Après la présentation et les questions de la presse, les militants et sympathisants présents étaient conviés à un pot de l’amitié. Dans les haut-parleurs retentit le refrain populaire du groupe "Aim’ anou" : « Ma trouv in solution »…

Correspondant



Kanalreunion.com