Actualités

Des chiffres alarmants à La Réunion

Baisse des dotations de l’État aux communes

Céline Tabou / 7 novembre 2014

JPEG - 56.5 ko
Cette année, Saint-Denis a perdu plus d’un million d’euros à cause de la politique d’austérité du gouvernement. Ce sera encore plus grave l’année prochaine, et pire encore en 2016.

Yvan Dejean a révélé un document obtenu par son parti, annonçant le montant des baisses des dotations de l’État en variation entre 2013-14. Une somme “énorme”, totalisant pour cette période – millions d’euros pour les 24 communes de l’île. « Pour chaque commune le montant est exponentiel chaque année », a expliqué ce dernier. En effet, le montant global de la baisse des dotations de l’État va être multiplié par 4 d’ici 2014-2015 et par dix jusqu’en 2017.

Prenant des communes au hasard, ce dernier a évoqué les montant pour 2013-2014 : Avirons (- 86 000 €), Bras-Panon (- 119 000 €), Etang-Salé (- 134 000 €), Le Port (- 586 000 €), Saint-André (- 309 000 €), Saint-Joseph (- 272 000 €), Saint-Denis (- 1, 5 millions d’€), Saint-Pierre (- 600 000 € pour 2013-2014 et – 2,4 millions d’€ en 2017). Pour la commune de Sainte Suzanne, le montant a diminué de 196 000 € pour 2013-2014, 480 000 € sont prévus pour 2014-2015 et près d’1,7 millions d’ici 2017.

« Ce tableau est significatif, nous ne l’avons pas inventé, c’est un document officiel qui nous a été fournis », a assuré Yvan Dejean. Ce dernier s’est interrogé sur le silence des élus, « tout le monde crie, pourquoi est-ce que les autres paris ne disent pas la vérité, nous à Sainte-Suzanne, c’est la transparence totale ». Les intercommunalités sont également concernés, pour exemple, la diminution des dotations de l’État s’élèvent à 12,5 millions d’euros pour la CINOR.


Kanalreunion.com