Actualités

Des complicités étonnantes pour promouvoir une visite insultante pour La Réunion

Le Parti communiste réunionnais (PCR) et la visite de Marine Le Pen à La Réunion :

Témoignages.re / 7 février 2012

Face à la visite de la représentante du Front national, Marine Le Pen, à La Réunion, le Parti communiste réunionnais s’étonne dans un communiqué, d’une part, « du traitement tout à fait exceptionnel qui va lui être réservé par certaines autorités et médias à La Réunion » et, d’autre part, est « solidaire de toutes les initiatives qui seront prises pour faire échec à cette visite qui constitue une insulte pour La Réunion ».

« Tout le monde sait que le courant de pensée auquel se rattachent les idées du Front national sont à l’encontre des valeurs de la République et plus encore de ce qui fonde l’identité des Outre-mers. Le discours actuel du Front national qui vise à exploiter la détresse sociale de la population ne doit tromper personne sur l’idéologie d’extrême droite de ce mouvement.

On se souvient que par le passé, Jean-Marie Le Pen avait été empêché d’atterrir aux Antilles et que son séjour à La Réunion avait trouvé peu d’écho sinon de rencontrer l’hostilité des Réunionnais. Il avait alors été dans l’incapacité de tenir des réunions publiques ou d’occuper la scène médiatique.

On ne peut donc qu’être étonné par le programme de la visite de Marine Le Pen à La Réunion que vient de rendre publique son bureau de presse.

Manifestement, la représente du Front national bénéficie d’étonnantes complicités. Sa candidature à l’élection présidentielle ne peut en aucun cas justifier le traitement tout à fait exceptionnel qui va lui être réservé par certaines autorités et médias à La Réunion.

Ainsi, elle va être reçue par les Chambres consulaires de la Chambre de Métiers et de la Chambre de Commerce : comment des institutions de la République, dont l’Etat est l’autorité de tutelle, peuvent-elles recevoir la représentante de l’extrême droite alors que rien ne les y oblige ?

Aussi étonnante est l’exceptionnelle couverture médiatique dont elle va bénéficier : elle est invitée par la radio du service public comme la télévision du service public. Et tous les autres médias, radiophoniques et audiovisuels, se sont alignés ; résultat : elle sera en 2 jours sur Réunion Première radio, Antenne Réunion radio, Radio Festival, radio Freedom, Télé Réunion Première et Antenne Réunion télé, sans compter une conférence de presse ! Jamais une personnalité politique nationale, fût-elle candidat à la présidence de la République, n’a eu, en si peu de temps, une telle tribune médiatique à La Réunion. Le respect de la démocratie et du pluralisme ne peut justifier que l’on verse dans la promotion effrénée d’un candidat, et dans le danger de la banalisation des idées de l’extrême droite.

Il est évident que tous les temps d’antenne de Mme Le Pen devront être comptabilisés et adressés au CSA. Il conviendra de veiller à ce que tous les autres candidats bénéficient du même temps sur les radios et les télévisions.

Le Parti communiste réunionnais tient à mettre en garde les Réunionnais contre cette campagne grossière et est solidaire de toutes les initiatives qui seront prises pour faire échec à cette visite qui constitue une insulte pour La Réunion.

Le bureau de presse du PCR »


Mobilisation à Saint-Louis

« Mme Le Pen devrait rentrer chez elle »

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, la Section PCR de Saint-Louis annonce une mobilisation à partir de 13h sur le parking de Score Bel-air.

« Le déplacement de Mme Marine Le Pen, candidate du Front national à l’élection présidentielle, est une offense à tous les Réunionnais. Entièrement composé d’immigrés arrivés dans notre île, notre peuple incarne la diversité. Construite sur l’acceptation de l’autre, des différences religieuses et culturelles, notre société montre qu’un monde de tolérance et d’échange est possible.
L’idéologie véhiculée par Mme Marine Le Pen et le Front national est à l’opposé complet des valeurs réunionnaises. Pour le Front national, les immigrés devraient rentrer chez eux ; pour nous, c’est Mme Le Pen qui devrait rentrer chez elle. La candidate du Front national n’est pas la bienvenue dans notre pays. Elle n’est pas la bienvenue à Saint-Louis, ville dont la diversité culturelle s’est affirmée dans le combat social, à l’encontre des idéologies d’intolérance et d’inégalité incarnées aujourd’hui par Mme Le Pen et son parti politique.
Afin de faire barrage à la honteuse visite de Marine Le Pen, la Section communiste de Saint-Louis appelle à la mobilisation le mardi 7 février 2011. Elle convie tous ses militants et tous les démocrates à se rassembler à 13 heures sur le parking du Score Bel-Air. Soyons nombreux à dire "non" à la politique de la haine. »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Et c’est ainsi que le fachisme pris place. En laisant toutes sorte d’idées néfaste à la DEMOCRATIE prendre place pour justement se caché derrière cette démocratie. D’abord on dit "Toutes les civilisations ne se valent pas" puis toutes les races ne se valent pas, toutes les couleurs ne se valent pas...et on retombe dans la guerre. Mais peut être que le mot guerre ne fait plus peur tant que cela touche les autres...En ce momment SYRIE, AFGHANISTAN, EGYPTE encore....Non ils n’ont pas leur place à LA REUNION ! ils ont leur place aucune part...! Sus au FN

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com