Actualités

Des décisions de la Région pour l’éducation et la formation

À la Commission permanente du Conseil régional

Témoignages.re / 23 décembre 2009

Les élus de la Commission permanente de la Région Réunion se sont réunis le 15 décembre 2009 sous la présidence du premier vice-président, Camille Sudre. Parmi les dossiers à l’ordre du jour : ceux concernant les routes et notamment la déviation et l’entrée Ouest de Saint-Joseph, le pont de la rivière Saint-Étienne, le pont de la rivière du Mât (voir notre précédente édition) ; les élus ont également validé de nombreux dossiers concernant les formations pour l’année 2010. Nous allons présenter ci-après les décisions des élus de la Région concernant ce secteur du développement durable.

Agroalimentaire : Validation du programme de formation dans le secteur agroalimentaire (CAP boucher, CAP charcutier, CAP poissonnier avec mobilité, transformation agroalimentaire fermière) pour un effectif global de 55 stagiaires, les formations se déroulant sur toute l’île pour un coût global de 683.546 euros, avec une participation de l’Europe (FSE) de 70% (478.482 euros), ce qui induit une participation directe de la Région de 205.063 euros.

Lutte contre l’illettrisme  : Lancement d’une consultation auprès des centres de formation pour les programmes d’actions à mettre en œuvre en 2010, et plus particulièrement visant à l’atteinte du certificat de formation générale pour le plus grand nombre de stagiaires. A noter qu’un nouveau module, consacré à la culture réunionnaise, sera intégré dans les programmes LCI (lutte contre l’illettrisme) dans les secteurs sanitaire, social, tourisme. Le coût global de ces actions est de 1,43 million d’euros, sur lesquels la participation attendue de l’Europe est de 70%), le reste étant financé par la Région.

Actions préparatoires  : Lancement d’une consultation auprès des organismes de formation pour le programme 2010 des actions préparatoires à la qualification et à l’insertion des publics en difficulté. C’est le dispositif "redynamisation sociale", maintenant appelé "Démay", mot choisi dans le vocabulaire créole et qui fait référence à un déverrouillage. Pour l’année 2010, il concernera 420 jeunes dans toute l’île, pour un coût global de 5,5 M€ sur ce montant la participation de l’Europe est de 70%, le reste étant pris en charge par la Région.

Atelier d’apprentissage en autonomie 3A  : Ce dispositif, prévu sur 2 années consécutives, remplace les ateliers pédagogiques personnalisés mais conserve les mêmes objectifs. Ce programme concernera 4.000 stagiaires et son coût est de 2,4 millions d’euros sur lesquels la participation de l’Europe est de 70%.

Projet Job’system  : Ce projet transnational vise à étudier, au sein de 5 pays européens, des systèmes permanents d’assistance à la recherche d’emploi à destination des publics en grande difficulté, en particulier les femmes et les personnes en situation de handicap, présentant de faible voire de très faible niveau d’employabilité.
Deux organismes de formation vont travailler sur ce projet et, une fois la phase préparatoire accomplie, cela permettra aux bénéficiaires de ce système, non seulement les professionnels de l’accompagnement et de l’insertion (2 organismes de formation) mais, dans un second temps, des demandeurs d’emploi, de se rendre en Slovaquie, Italie, Lituanie, Suède, Royaume Uni. Coût global de l’opération : 133.804 euros, dont 15.000 euros votés pour sa mise en œuvre. Le dispositif bénéficie d’un cofinancement de l’Europe.

Agir pour la diversité et contre les discriminations  : Ce dispositif est inscrit aux programmes opérationnels européens et vise, d’une part, à répondre aux nouveaux défis en développant une offre de formation innovante et favoriser la mobilité éducative et professionnelle et, d’autre part, à renforcer la cohésion sociale et poursuivre l’effort de qualification et de professionnalisation de la population active. La Région vient d’approuver le cadre d’intervention de ce dispositif cofinancé par l’Europe.


Actions de la Région pour la recherche, l’innovation et le codéveloppement

Projet QualiReg océan Indien : La Région a été sollicitée pour le cofinancement d’un programme d’actions porté par le CIRAD : QualiReg océan Indien. Ce projet a reçu l’avis favorable de la Direction régionale à la recherche et à la technologie ainsi que du Comité local de suivi des fonds européens. Il vise à mettre en place, au plan régional, un véritable observatoire de la qualité des produits agroalimentaires produits et échangés au sein de la zone océan Indien, l’objectif étant d’arriver à l’instauration d’un label "qualité OI". 5 actions composent ce projet estimé à 799.751 euros, dont 75% seront pris en charge par l’Europe, 21.3% par la Région (d’où un engagement de 170.347 euros) et 3.7% par le CIRAD.

Mission de l’ARDA au Mozambique  : L’ARDA se propose de conduire une mission d’expertise visant à identifier les possibilités d’un partenariat avec une entreprise réunionnaise installée dans ce pays, Aquapesca, qui souhaite d’appuyer sur l’ARDA comme support technique et scientifique pour développer un projet dont l’objectif est un "hub / open source", centre de ressources en aquaculture. Montant de l’opération : 12.900 euros.


An plis ke sa


CERBTP
 : Subvention de la Région au programme 2009 (20.000 euros), solde de l’exécution 2008 (2.000 euros), la CERBTP (Cellule économique de La Réunion du Bâtiment et des Travaux Publics), dont l’une des missions est de mettre à disposition les informations économiques (observations et prévisions) auprès de l’ensemble des partenaires, pour éclairer leurs stratégies et leurs décisions.

Témergie  : Financement de l’association pour 2009 pour son programme visant à lancer des projets de recherche, d’affirmer le rôle de Témergie comme pôle de compétitivité etc. La participation de la Région est de 12.500 euros.

Pris’éco  : La Région a souhaité participer au financement de la campagne lancée par EDF "pris’éco", par l’achat de ce matériel, à installer sur les certaines structures relevant de la collectivité (administration régionale, lycées, centres de formation etc.) ; l’aide de la Région est de 50.000 euros.

Projet pédagogique  : 2.000 euros au lycée Vue Belle (La Saline) pour l’édition et la diffusion d’un roman photo, outil de prévention des grossesses des adolescentes.

Dotations aux lycées  : Dotations complémentaires à Saint-Paul IV (29.275 euros), à Pierre Lagourgue du Tampon (5.168 euros), à Vincendo Saint-Joseph (1.720 euros) au titre de l’évolution des effectifs, dotation exceptionnelle en faveur du lycée privée de La Montagne (Saint-Denis), pour un projet de sensibilisation à l’hygiène auprès d’un groupe d’enfants de la Nouvelle / Mafate (1.420 euros) ; dotation exceptionnelle à la cuisine centrale de Mahatma Gandhi (Saint-André) de 120.000 euros non renouvelable, afin de permettre au lycée de faire face aux difficultés financières rencontrées.

Subventions aux associations culturelles  : 20.000 euros à l’association Ville Nouvelle (20 décembre) ; 1.800 euros à Art’Senik (achat de matériel informatique) ; 25.000 euros à An Grèn Koulèr (pour Kolèr Zordi) ; 4.000 euros à Natty Dread (frais de mixage d’un album) ; 9.300 euros à Fée Mazine (acquisition de matériel) ; 38.000 euros à l’AGEMA / Kabardock (acquisition de matériel) ; 5.900 euros à Pieds et Mains (acquisition de matériel) ; 6.700 euros pour Danses en l’R (acquisition de matériel) ; attribution de 6 nouvelles bourses culturelles pour un montant global de 20.960 euros ; 400.000 euros pour le programme d’acquisition, d’enrichissement des collections et leur restauration et l’équipement muséographique des musées des Arts Décoratifs de l’océan Indien (MADOI), de Kélonia (observatoire des tortues), de Stella Matutina et de la Maison du Volcan ; 100.000 euros pour les travaux de maintenance dans ces mêmes musées.


Kanalreunion.com