Actualités

Des députés PCR pour porter l’espoir du changement

Éric Fruteau et Fabrice Hoarau à Réunion Première

Manuel Marchal / 31 mai 2012

Après Élie Hoarau la veille, deux candidats du PCR aux législatives ont débattu hier avec plusieurs de leurs concurrents sur le plateau de Réunion Première. Éric Fruteau et Fabrice Hoarau ont souligné l’importance d’élire des députés qui porteront le changement tant attendu par la population. Ces députés, ce sont les candidats du Parti communiste réunionnais.

Des candidats de deux circonscriptions étaient les invités de Réunion Première hier soir dans le cadre des débats des élections législatives. Éric Fruteau et Fabrice Hoarau représentaient le PCR, pour respectivement la 5e et la 7e circonscription.
Lors des deux débats, il a beaucoup été question de l’emploi, ce qui a permis aux deux candidats du PCR d’exposer les mesures qui permettront le changement à La Réunion pour rompre avec le chômage de masse.

La priorité : des emplois durables

Premier à intervenir, Éric Fruteau a débattu avec le député socialiste sortant Jean-Claude Fruteau, le candidat UMP Stéphane Fouassin, et Jean-Hugues Ratenon.
Le candidat du PCR a rappelé les priorités. Le taux de chômage, la moitié de la population en dessous du seuil de pauvreté, autant de facteurs qui poussent à la création d’emplois durables. « C’est la nécessité pour nous de lutter contre l’exclusion et permettre de retrouver dignité et activité ». Pour créer des emplois durables, Éric Fruteau lutte pour relancer une politique de grands travaux. « Relancer le tram-train comme s’est engagé à le faire le président Hollande est une bonne chose », poursuit-il.
Éric Fruteau insiste aussi sur l’économie solidaire, créatrice d’emplois notamment avec les associations. Enfin, « l’État ne peut pas fuir ses responsabilités, il doit renouer avec les créations d’emplois dans l’environnement, l’aide à la personne, l’éducation, la fonction publique hospitalière ». Ces emplois devront bénéficier en priorité aux Réunionnais, à diplômé égal.
Face à Jean-Claude Lacouture (UMP), Thierry Robert (MODEM) et Jean-Marie Lasson (PS), Fabrice Hoarau a insisté sur les propositions initiées par le PCR, et validées par le nouveau président de la République. Le candidat du PCR dans la 7e circonscription rappelle que François Hollande est venu à Saint-Louis pour réaffirmer son soutien à un plan de développement qui pourra créer de nombreux emplois. Outre la relance du tram-train, il y a l’autonomie énergétique qui amènera 15.000 emplois, l’autosuffisance alimentaire permettra le même gain.

Oui au changement

Les deux grands services dans l’environnement et l’aide à la personne, ce sont des dizaines de milliers d’emplois. « C’est un ensemble de propositions validées par le président de la République, c’est pour cela que nous voulons être élus, pour accompagner ces propositions », ajoute-t-il. Fabrice Hoarau précise également que l’ensemble des engagements du président de la République est visible sur internet.
Sur les questions du pouvoir d’achat, les deux candidats ont soutenu la revalorisation des revenus les plus bas, et ont salué la hausse du SMIC annoncée par le gouvernement. Mais ceci devra s’accompagner de mesures prises pour lutter contre la vie chère dans notre île. La transparence sur les prix, la lutte contre les monopoles sont autant de revendications que les candidats PCR porteront au plus haut niveau dès leur élection en tant que député de La Réunion.
Les 22 avril et 6 mai, la population a montré clairement sa volonté de changement. Pour que cet espoir se réalise, il faut que des élus soient en phase avec ce besoin de remise en cause totale. Après Élie Hoarau mardi, Éric Fruteau et Fabrice Hoarau ont montré que c’est avec des députés du PCR que cet espoir pourra se réaliser.

M.M.

Les engagements de François Hollande pour La Réunion

www.youtube.com/pcreunion



Kanalreunion.com