Actualités

Des députés solidaires du gouvernement et pas des Réunionnais

Vote du gel de l’allocation de logement familiale

Témoignages.re / 30 octobre 2013

Après le budget, des députés de La Réunion ont encore préféré soutenir le gouvernement plutôt que la solidarité avec les Réunionnais. Le texte présenté prévoit le gel de l’allocation de logement familiale. Pendant la campagne des municipales, ces députés oseront-ils dire qu’ils luttent pour le pouvoir d’achat ?

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale est le texte qui détermine quel sera le niveau de la protection sociale pour l’année 2014. Par conséquent, plus un pays est pauvre, plus la protection sociale doit agir pour qu’une part importante de la population ne soit pas contrainte de vivre dans la plus grande misère.

Comme pour le budget 2014, celui de la protection sociale sera marqué par l’austérité. Hier, lors des Rencontres territoriales, François Chérèque avait rappelé qu’une des mesures de cette loi, c’est le gel du montant des allocations logement. Plus précisément, il s’agit de l’allocation de logement familiale.

Si cela se maintient, alors tous les locataires ou les accédants à la propriété qui ont droit à l’AFL vont voir leur pouvoir d’achat baisser, car la loi n’oblige pas les bailleurs à geler le montant des loyers.

Autant dire que comme pour le budget, le vote des députés de La Réunion était très attendu.

Au final, le bilan est contrasté. Quatre ont voté pour, tous des socialistes : Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody, Jean-Claude Fruteau et Monique Orphé. Thierry Robert s’est abstenu. Ericka Bareigts n’a pas pris part au vote. Quant à la doyenne des députés, elle a voté contre. Rappelons qu’elle fait partie d’un groupe qui a voté contre. Difficile cette fois-ci, de ne pas être sur la même ligne que les autres membres du groupe comme lors du vote du budget.

Manifestement, c’est la solidarité avec le gouvernement qui a primé sur la solidarité avec les Réunionnais. Après leur soutien au budget, les députés arriveront-ils à se corriger lors du vote en deuxième lecture, ou persisteront-ils à ne pas défendre les intérêts de la population qu’ils sont censés représenter ?


Kanalreunion.com