Actualités

Des milliers de Réunionnais menacés par le chômage

Budget 2011 : nouvelle baisse des aides de l’État pour l’emploi

Céline Tabou / 2 novembre 2010

Alors que La Réunion est en pleine récession, le prochain budget présenté par le gouvernement prévoit une diminution des aides de l’État pour l’emploi. La Réunion sera concernée par cette mesure prise au nom de la rigueur. Au total depuis 2009, ce sont 100 millions d’euros qui ont été enlevés à la lutte contre le chômage dans l’Outre-mer, estime Victorin Lurel, député de la Guadeloupe.

Le vice-président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale a communiqué sur son intention d’interpeller Eric Woerth, ministre du Travail, sur les conséquences de la diminution des aides de l’État à l’emploi, et les difficultés économiques que vivent les départements et territoires d’outre-mer.

Victorin Lurel dénonce la politique gouvernementale

Dans un communiqué daté du 30 octobre, Victorin Lurel dénonce une « nouvelle baisse drastique des contrats aidés outre-mer » dans le projet de loi du budget 2011, alors que « le nombre de demandeurs d’emploi y augmente toujours aussi fortement ».
Dans le "Nouvel Observateur", le président du conseil régional de la Guadeloupe, a également souligné que « les crédits en faveur des Outre-mer relatifs à l’accès et au retour à l’emploi (crédits pour l’ensemble des contrats aidés et Pôle Emploi), diminuent de 44 millions d’euros entre 2010 et 2011 », s’appuyant sur le document de politique transversale (DPT) du ministère du Budget retraçant l’effort de l’État en faveur de l’Outre-mer.
L’élu explique que les crédits de la mission travail et emploi destinés aux emplois aidés outre-mer « diminuent de 26 millions d’euros » et ceux affectés Outre-mer à l’aide au retour à l’emploi -allocation de retour à l’emploi, maison de l’emploi et pôle emploi- « de 18 millions d’euros ». Selon les calculs de Victorin Lurel, « depuis 2009, ce sont près de 100 millions d’euros de crédits pour l’accès et le retour à l’emploi que le gouvernement a supprimé Outre-mer ».

27% de chômage à La Réunion

Le président du conseil Régional de Guadeloupe a indiqué dans le communiqué cité par le "Nouvel Observateur" qu’il allait interpeller le ministre du Travail, Eric Woerth, lors de l’examen de son budget le 4 novembre. Victorin Lurel a annoncé qu’il proposera un amendement pour abonder les crédits en faveur des contrats aidés en Outre-mer.
Au deuxième trimestre 2009 le taux de chômage était de 27,2% à La Réunion, contre 9,5% en France. 51% des moins de 25 ans sont sans emploi, bon nombre d’entre eux dépendent des aides à l’emploi. En plus, d’un taux de chômage élevé, le PIB de l’île a diminué de 2,7%, d’après les chiffres de l’Insee, de juillet 2010.
Alors que l’économie réunionnaise est en récession, et que les grands chantiers ont été supprimés, la série de mesures du gouvernement dans le cadre du plan de rigueur va porter un coup aux demandeurs d’emploi. En effet, la fin des aides à l’emploi aidé risque de conduire plus de 15.000 Réunionnais au chômage.

Céline Tabou


Kanalreunion.com