Actualités

Des opérations "bouche le zié"

Témoignages.re / 31 décembre 2011

En fin de mandat, le "Président du pouvoir d’achat", du "travailler plus pour gagner plus", du "j’irai chercher la croissance avec les dents", se révèle être le Président de la pire débâcle qu’ait jamais connu la République française.
Une nouvelle étude démontre que la présidence Sarkozy tue l’emploi, jette au chômage des centaines de milliers de travailleurs faisant perdre au pays non seulement des milliards d’euros, mais aussi des décennies de savoir-faire et d’avancées technologiques.

L’art consommé de la gesticulation de l’actuel président a conduit tout un pays à la déroute économique.

Pour le malheur de La Réunion et celui de tous les Réunionnais, le représentant de Sarkozy à la tête de la Région a suivi la même voie que son mentor : gaspillages multiples, nominations à tout va de copains, copines et autres incompétences, fêtes, voyages bling-bling sans aucune retombées bénéfiques pour La Réunion. Cadeaux à l’État en faisant, par exemple, payer par tous les Réunionnais, la continuité territoriale mise à mal par le gouvernement … que soutient Didier Robert. Mais, surtout, abandon de grands travaux pourtant déjà financés : rocade sud du Tampon, MCUR, Tram-train, route littorale, etc.

Tentatives de camouflage de ces abandons successifs par des opérations "bouche le zié" : installation (fin août 2010) d’un "Haut Conseil de la Commande Publique", nouvelle coquille vide venant s’ajouter à la liste de ces "Comités Théodule" brocardés en son temps par De Gaulle ; distribution dispendieuse d’ordinateurs portables sans aucun respect des règles de la commande publique ni la moindre préoccupation des réels besoins en ressources informatiques du public concerné, etc.

Le tout sans que jamais aucune perspective d’avenir — ce qui est le rôle essentiel de la Région — ne soit tracée avec, en parallèle, les moyens nécessaires à leur réalisation.

Résultat : à La Réunion, comme en France, des milliers d’emplois supprimés, des entreprises ruinées.

À la tête de la Région Réunion comme à celle de la Maison France, deux présidents qui, faisant perdre du temps, de l’argent par milliards, ont plongé notre île et la République dans la désespérance du fait d’un marasme économique sans précédent depuis l’avènement de la 5e République.
À nous de savoir si, en avril-mai prochains, nous souhaitons renouveler ou mettre un terme au bail d’un président au bilan aussi calamiteux.

Jean Saint-Marc

100.000 emplois supprimés en 3 ans dans l’industrie


Voici un extrait d’une note de Trendeo rédigée pour le journal "Les Échos".


« Depuis le 1er janvier 2009, l’Observatoire de l’investissement de Trendeo, base de données publique commercialisée par abonnement, a enregistré plus de 20.000 annonces d’investissement et de désinvestissement dans tous les secteurs et toutes les régions de l’économie française. Cela correspond à plus de 480.000 emplois créés et 572.000 emplois supprimés. La note suivante détaille plus précisément la situation de l’industrie et conclut à une amélioration très précaire de la situation de l’industrie.
Depuis 2009, le secteur de l’industrie manufacturière détruit plus d’emplois qu’il n’en crée, pour un nombre de près de 100.000 emplois industriels perdus sur trois années. Alors que dès 2010 l’économie française prise globalement a recommencé à créer des emplois, l’industrie continue d’en supprimer. Le rythme de ces suppressions se réduit néanmoins ».
2009 2010 2011
Industrie manufacturière -79.870 -14.294 -5.105
Ensemble de l’économie -117.338 12.665 18.294


Kanalreunion.com