Actualités

Des portables pour les élèves de CM1

Au conseil municipal de Saint-Louis…

YVDE / 31 décembre 2009

La dernière réunion du Conseil municipal de Saint-Louis de l’année s’est déroulée le 28 décembre 2009. Il a notamment décidé de renouveler l’opération de dotation d’ordinateurs des élèves de CM1 pour réduire la fracture numérique.

Chaque élève des CM1, comme l’année scolaire dernière et pour respecter un engagement de campagne, va recevoir un ordinateur. Mais cette année — changement notoire —, ce sera un ordinateur portable et une imprimante. Pour, comme le souligne un cadre de la mairie, s’inscrire dans l’idée du cartable numérique.
Le montant de cette opération s’inscrit dans une fourchette de 322.000 euros à 491.200 euros. Soit sensiblement autant que l’année dernière. Il s’agit pour la municipalité de réduire la fracture numérique et de permettre à l’ensemble des élèves de se préparer à l’entrée dans le secondaire où le recours à des services comme internet devient monnaie courante.
Lors de la première dotation, on se souvient que l’opposition avait fait feu de tous bois et avait fortement critiqué cette décision. Chacun peut se rendre compte aujourd’hui que la critique de l’opposition était pour le moins mal-venue. En fait, pour des raisons bassement politiciennes, cette dernière était prête à interdire aux jeunes Saint-Louisiens le droit à l’égalité numérique
Il est vrai que l’autorité de contrôle avait émis quelques réserves. Elle estimait que la municipalité n’avait pas pris suffisamment de dispositions pour s’assurer que les ordinateurs faisaient partie du patrimoine municipal. L’échange avec le Tribunal administratif a permis de montrer que la municipalité avait la volonté de prendre en compte les remarques formulées par l’administration préfectorale. Aujourd’hui, la dotation informatique des élèves de CM1 devrait se faire sans contestation.
Le Conseil municipal, a confirmé la mise en place d’une commission ad-hoc sous la responsabilité de Daniel Bénard. Celle-ci est chargée de mener les travaux de la préparation du dossier de création de la 25ème commune qui devra être transmis au gouvernement.
Enfin, le Conseil municipal a mis gratuitement à la disposition de l’association Autisme Bel Avenir des locaux, sis rue Victor Hugo. Cette association, avec l’avis favorable du Comité régional de l’organisation sociale et médico-sociale (CROSSM), va prendre en charge, expérimentalement, dix enfants présentant des troubles du comportement par le traitement comportemental Analyse appliquée du comportement (ABA).

YVDE


Kanalreunion.com