Actualités

Des Réunionnais pourront financer l’économie réunionnaise

Bourse de La Réunion et Prêt populaire

Témoignages.re / 21 novembre 2015

Les deux dispositifs présentés hier par Pour une Réunion nouvelle permettront aux Réunionnais d’avoir des moyens plus accessibles et moins risqués pour soutenir le développement économique de leur pays.

JPEG - 57.7 ko

Julien Magamootoo a présenté deux mesures de soutien aux entreprises de La Réunion. Elles visent à ouvrir aux TPE-PME la source de nouveaux financements. Car actuellement, le microcrédit n’est pas adapté, les banques sont trop frileuses, les fonds d’investissement de la Région sont réservés aux projets au-dessus de 1,2 million d’investissement (5 entreprises aidées par la région en 2014), et entraînent le risque d’une prise de contrôle de l’entreprise par l’investisseur.

Bourse de La Réunion

La première proposition est une Bourse de La Réunion, sous la forme d’un site internet. C’est « une bourse réservée aux PME de La Réunion. Elle doit permettre de financer la croissance de ces PME avec des dispositifs moyens, 150 000 euros pas plus ». Avec cette bourse, les Réunionnais pourront miser sur ces entreprises, sous la forme d’un investissement sécurisé. Ces dernières devront aussi relever le défi en matière de transparence et de gouvernance. Leur valeur sera estimée par un expert indépendant.

Revalorisée chaque semaine, la Bourse ne sera pas gérée par la Région, mais par un opérateur désigné par appel d’offres, avec comme exemple la Place d’échange Alternativa de Lyon. À la différence du fonds d’investissement, cette méthode permet au créateur de rester aux commandes de l’entreprise, et de maîtriser l’ouverture de son capital.

L’objectif à long terme est de créer la bourse européenne dans l’océan indien pour assumer des investissements dans la région. Maurice a déjà sa bourse depuis 25 ans, Singapour également rappelle Julien Magamootoo.

Prêt populaire

Le deuxième dispositif est le prêt populaire. Il s’inspire du crowfunding. Il permettra des financements de 1.500 à 10.000 euros abondés par des investisseurs pour pourront prêter à partir de 20 euros. Le but est d’aider à développer de petites structures. Ce sera là aussi un site web, où des particuliers auront accès à une vitrine d’entreprises. C’est un financement rapide, de proximité.

« La structure qui gérera cette plate-forme de prêt présélectionnera et notera en fonction du risque les entreprises », précise Julien Magamootoo qui souligne qu’ « en Europe, le taux de remboursement est proche de 98 % ».

Ces deux dispositifs sont une opportunité pour les Réunionnais de la diaspora d’investir.
« Il existe une élite réunionnaise qui est ailleurs », explique Patrick Lebreton. Ces deux projets permettra à des personnes d’investir sans être physiquement présentes.

MP3 - 1.4 Mo
Julien Magamootoo


Kanalreunion.com