Actualités

Des solutions pour faire face aux défis de La Réunion

Les propositions de l’Alliance

Céline Tabou / 13 mars 2010

Les opposants à l’Alliance ont durant ces dernières semaines attaqué Paul Vergès et la Région, pour le tram-train et la MCUR. De plus, ces derniers n’ont pas proposé de solution face à l’aggravation de la situation réunionnaise : chômage, pauvreté et développement durable.

Les candidats des onze autres listes ne sont pas les uniques responsables de cette absence de débat. En effet, les médias n’ont pas élevé le débat autour des thèmes essentiels qui inquiètent les Réunionnais : chômage, développement durable et pauvreté. Les médias ont principalement orienté leurs questions et articles autour du tram-train, la route du Littoral et de la MCUR. Ils ont souhaité connaître les changements d’humeur des uns et des autres vis-à-vis de ces grands projets, qui tiennent à l’Alliance.

L’Alliance Jeunesse

Le 16 février, l’Alliance des jeunes s’est réunie pour présenter leurs candidats sur la liste de Paul Vergès. Gilles Leperlier, président de l’Alliance de la jeunesse pour la formation et l’emploi à La Réunion (AJFER), a exposé les priorités des deux candidates, Béatrice Leperlier et Laurianne Naze : l’embauche, l’emploi et la formation. Par la suite, elles ont également fait le constat de la situation de la jeunesse à La Réunion, et annoncé qu’il était nécessaire de dresser le besoin prévisionnel de l’emploi d’ici trois à cinq ans.

Le développement économique

Une conférence de presse sur les propositions de l’Alliance en matière de développement économique a été organisée le 24 février, avec Philippe Jean-Pierre, Raymond Lauret, Emmanuel Lemagnen, Maya Cesari et Jean-Pierre Avril. Ils ont appelé à « accompagner l’économie réunionnaise vers un nouveau modèle de développement ». L’objectif est de relancer l’économie afin de résorber le taux de chômage, et permettre aux entreprises réunionnaises de redevenir compétitives.

La culture et l’identité

Le 4 mars, les deux priorités au cœur du programme de l’Alliance ont regroupé Paul Vergès, Alain Armand, Laurita Alendroit, Annie Darencourt, Radjah Veloupoulé et Aline Murin-Hoarau. Les candidats ont souligné la nécessité de renouer avec l’histoire et la culture, à travers notamment le projet de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR). Ils ont appelé à renforcer l’action en faveur d’une culture d’excellence à La Réunion.

L’Europe

Élie Hoarau était en compagnie, le 5 mars, de Maya Cesari et Younous Omarjee pour expliquer le travail accompli depuis les élections européennes, et sur les rendez-vous importants qui vont arriver dans les prochains mois, notamment les négociations pour les Accords de partenariat économique (APE).

La conférence-débat avec la société civile

Réunis autour de la tête de liste de l’Alliance, Paul Vergès, des sympathisants et membres de la société civile ont débattu autour de l’économie, l’emploi, les déplacements, et « les défis qui attendent la prochaine équipe du Conseil régional ont été abordés sans tabous ».

L’éducation et la formation

Sous l’égide de Raymond Mollard, le 10 mars dernier, Catherine Gaud, Emmanuel Lemagnen, Marie-Rose Gras, Dominique Dambreville et la représentante de l’Alliance Jeunesse ont exposé le bilan 1998-2009 de la Région, et mis en évidence les efforts fournis pour développer la formation et l’éducation. Il ont proposé des mesures pour la formation des jeunes, des adultes et des personnes sans emploi, et souhaité créer des "cités de vie" pour accompagner les étudiants dans leur épanouissement universitaire et professionnel.
À cette occasion, Olivier Morin, porte-parole des enseignants du L.L de Saint-Benoît, a exprimé ses inquiétudes vis-à-vis du retrait du lycée de la Zone d’éducation prioritaire (ZEP).

L’urgence sociale

C’est le 11 mars que s’est déroulée la conférence de presse présidée par la sénatrice Génita Horau sur l’urgence sociale à La Réunion, et ce qu’il est possible de faire pour « éradiquer » les inégalités sur l’île. Elle était accompagnée de Brigitte Malet, Sylvie Mouniata, Murielle Maillot, Jean-Roger Perrot et Nelson Técher, qui ont expliqué en détail les mesures apportées par l’Alliance, et indiqué l’urgence de la situation à La Réunion, qui connaît un taux de 52% de personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

Quelle écologie pour La Réunion ?

Rahiba Dubois et Jean-Pierre Marchau sont revenus sur le thème de l’écologie, après une précédente conférence sur les raisons de leur adhésion à l’Alliance, qui est, selon eux, la seule liste à prendre en compte dès aujourd’hui les effets des changements climatiques à venir. D’ailleurs, lors de cette conférence de presse, Rahiba Dubois avait rappelé l’absence de débat autour d’une question qui touche tous les Réunionnais. « L’absence de débat sur l’écologie n’a pas fait évoluer la situation, et n’a pas permis d’éclairer les Réunionnais sur l’écologie, qui est un thème majeur dans cette campagne », a-t-elle déclaré.

Céline Tabou


Kanalreunion.com