Actualités

Des voyages ministériels pour animer des meetings de l’UMP

23 août 2010

Manuel Marchal / 17 janvier 2011

Le séjour de Georges Tron, secrétaire d’État à la Fonction publique, illustre la manière dont les visites ministérielles servent les intérêts d’un seul parti, l’UMP qui dirige le gouvernement.

Ce 23 août, lors d’une conférence de presse, Georges Tron annonce qu’il est venu animer une séance de formation des militants. Quant à son intervention télévisée sur Télé-Réunion, elle a servi uniquement à attaquer Dominique de Villepin, un adversaire de Nicolas Sarkozy. Quelques semaines plus tôt, son collègue de l’Éducation nationale, Luc Chatel, avait tenu un meeting de l’UMP à Sainte-Marie en dehors de son programme officiel de ministre.
Le cas le plus frappant de ce détournement d’un voyage officiel avait été le séjour éclair de Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, à une semaine des élections régionales de mars 2010. Venu uniquement pour soutenir la candidature de son collègue du bureau politique de l’UMP, Didier Robert, Christian Estrosi avait utilisé sa fonction de ministre pour diffuser une fausse nouvelle abondamment relayée par des médias : le tram-train ne se fera pas. Et d’enfoncer le clou en affirmant que Nicolas Sarkozy et François Fillon s’exprimaient à travers lui.
Autrement dit, un membre du gouvernement vient à La Réunion en visite officielle, ce qui est donc financé par des fonds publics, et profite de ce déplacement pour animer un meeting de parti.
Parmi les résolutions prises par le gouvernement en ce début d’année figure le maintien de ce mélange des genres. Ainsi, le secrétaire général de l’UMP faisait partie du voyage de Nicolas Sarkozy aux Antilles pour la cérémonie des vœux à l’Outre-mer du chef de l’État. Pourtant, ce responsable de parti n’était pas dans la délégation officielle. Et en Guadeloupe, le secrétaire général de l’UMP a animé une réunion de son parti, à l’issue de laquelle une nouvelle Direction de l’UMP a été nommée pour la Guadeloupe. Cet événement était d’ailleurs le seul acte concret de ce voyage en Guadeloupe.

M.M.


Kanalreunion.com