Actualités

Désenclavement aérien : Didier Robert doit expliquer sa stratégie

SEMATRA : Le Conseil général demande à la Région le respect mutuel et la clarification

Témoignages.re / 28 septembre 2010

Dans une déclaration diffusée hier à la presse, le groupe majoritaire des conseillers généraux tire les conclusions du coup de force commis par Didier Robert vendredi pour tenter de prendre le contrôle du premier actionnaire d’Air Austral. Le Conseil général déplore notamment « que la cohésion inhérente au fonctionnement de la SEMATRA soit mise en cause pour des raisons partisanes, alors que seuls les intérêts d’Air Austral doivent prévaloir dans les choix à opérer en termes de gouvernance ».

A l’initiative de la Présidente du Conseil général, un groupe majoritaire s’est réuni ce lundi 27 septembre 2010 à 9h30 au Conseil général suite à la réunion du Conseil d’administration de la SEMATRA qui s’est tenue sous sa présidence le vendredi 24 septembre 2010.

Lors de la réunion de ce Conseil convoqué pour un échange sur les projets de résolutions soumis à l’ordre du jour de l’Assemblée générale d’Air Austral aujourd’hui, le Président de la Région a demandé, à l’ouverture de la séance, d’inscrire à l’ordre du jour, pour examen en début de séance, deux résolutions délibératives dont la première visant à révoquer la Présidente de la SEMATRA et élire un nouveau Président. Compte tenu de la portée d’une telle décision, la Présidente, représentant les intérêts de l’actionnariat du Conseil général (30%), a exprimé la nécessité de se concerter avec sa majorité sur les orientations à prendre par le Conseil général sur la nouvelle gouvernance souhaitée par le Président de Région, et a ainsi levé la séance.

Par voie de presse, les Conseillers généraux et la Présidente de la SEMATRA apprennent que Didier Robert a fait le choix malgré tout de prendre le pouvoir d’autorité en reprenant cette séance et en se faisant désigner Président de la SEMATRA par les seuls conseillers régionaux présents, alors que les conseillers généraux s’étaient retirés.


- Les Conseillers généraux expriment leur vive protestation sur la méthode employée par le Président de la Région pour tenter de prendre le pouvoir par un coup de force contraire à l’esprit du consensus qui a toujours prévalu au sein de cette société, quelques soient les majorités qui se sont succédé à la Région et au Département, même si elles étaient parfois divergentes.


- Les Conseillers généraux observent ainsi que cette tentative de prise de pouvoir porte gravement atteinte au partenariat institutionnel et, par cet acte, le Président de la Région ouvre une crise entre les institutions. Cette prise de pouvoir abusive ne peut en aucun cas pleinement légitimer Didier Robert comme Représentant de la SEMATRA qui comprend 30% d’actionnariat du Conseil général.

- Les Conseillers généraux réaffirment que l’actionnariat du Conseil général au sein de la SEMATRA ne peut être ainsi méprisé et entendent à faire respecter l’équilibre entre les institutions qui doit prévaloir au sein des instances pour la légitimité d’une gouvernance partagée.


- Les Conseillers généraux souhaitent aussi rappeler les principes de libre administration des collectivités et de respect mutuel qui doivent prévaloir dans le partenariat institutionnel, en faveur des actions à mener de façon commune pour la population réunionnaise et le développement de notre île. Ainsi, aucune collectivité n’est sous tutelle d’une autre et la réussite d’un projet commun ne peut s’envisager que dans le respect de l’autre partenaire.


- Aussi, les Conseillers généraux déplorent que la cohésion inhérente au fonctionnement de la SEMATRA soit mise en cause pour des raisons partisanes, alors que seuls les intérêts d’Air Austral doivent prévaloir dans les choix à opérer en termes de gouvernance.


- Les Conseillers généraux rappellent enfin que la question de fond du devenir de la Compagnie est intimement liée à la stratégie qui doit être portée pour le désenclavement de l’île. A ce titre, ils demandent qu’une clarification soit apportée par la Région, actionnaire au même titre que le Conseil général au sein de la SEMATRA.


Kanalreunion.com