Actualités

Détak la lang

Nout Journal n°2

Témoignages.re / 31 août 2012

PDF - 2.2 Mo
Cliquez pour zoomer sur l’article.

AG de la Section PCR de Saint-Denis

Sin Dni i (re) donn l’élan pou nout Parti !

Tout un symbole ! La Section PCR de Saint-Denis est considérée comme l’une des pionnières avec les illustres camarades qui l’ont animé depuis 1959, entre autres, Paul Vergès, Isnelle Amelin, BRuny Payet, Alice Pévérelly, Jean Letoullec.

Et c’est à Saint-Denis qu’a eu lieu mardi dernier le coup d’envoi des Assemblées de Section en vue de la préparation de l’Assemblée Extraordinaire du Conseil de la Reconstruction du Parti le 30 septembre prochain.

Après le rappel du contexte dans lequel cette assemblée se déroule, les responsables de la Section, Alain Gravina et Faaïza Ibrahim ont salué et remercier la participation active des adhérents aux dernières élections, montrant que le Parti s’est durablement réinstallé dans le paysage politique dionysien. Avec une Section qui prend part activement aux instances de la Reconstruction et a confirmé à cette occasion l’augmentation significative de ses adhérents.

L’esprit ayant animé nos illustres prédécesseurs, surtout dans les principes et valeurs qui doivent guider toute action militante, a été rappelé par Jean Max Hoarau, représentant avec Yvan Dejean la direction collégiale du Conseil. Une nécessité dans une période de crise où les Réunionnais doivent renforcer leur unité dans la solidarité, « à condition de respecter les règles de son Parti » a rajouté Jean-Max.

Expliquant les raisons ayant amené aux divisions, Pierre Vergès a évoqué les effets néfastes de « l’institutionnalisation du Parti, la notabilisation de certains qui se croient plus que d’autres, la territorialisation où certains se croient dans des fiefs ».

Alors que ces critiques étaient à l’époque réservées aux adversaires de Droite qui voulaient empêcher l’unité du Peuple Réunionnais, cet état d’esprit s’est malheureusement propagé à l’intérieur de nos rangs.

Le seul remède à cette dérive est « le retour à des principes et des règles nécessaires au bon fonctionnement de notre organisation » a souligné Yvan Dejean. « In kominis i vo in kominis dsi toute Larénion » a-t-il poursuivi.

Enfin ces valeurs doivent trouver leurs concrétisations sur le terrain des luttes militantes. Après avoir salué le récent combat électoral difficile mené à Saint-Denis, par les camarades, dont Faaïza Ibrahim et Pierre Vergès, Yvan Dejean a appelé les militants à se mettre en ordre de marche, afin d’accompagner le mouvement de renouveau et de reconstruction du Parti.

 Christophe Rocheland 


Kanalreunion.com