Actualités

Didier Robert bat’arrière

Table ronde sur les carburants

Témoignages.re / 4 mai 2011

Après des effets d’annonce d’un fonds de compensation de 2 millions d’euros destinés aux professionnels, en complément de l’aide de 3,6 centimes par litre, la Région, par la voix de Dominique Fournel, a décidé de reculer pour attendre la décision des autres collectivités.

Le président de la Région, Didier Robert, avait fustigé l’absence de solidarité des élus de l’Alliance envers les transporteurs. Ce dernier avait d’ailleurs déclaré : « Nous répondons à l’actualité, la demande de modification budgétaire est destinée à soutenir les professionnels, en leur allouant 2 millions d’euros. C’est un geste de solidarité ». Quatre jours plus tard, Didier Robert « fait machine arrière », titre “Le Quotidien” d’hier.

La communication à défaut d’action

Depuis le début du conflit sur la hausse des prix des carburants, il y a trois semaines, la Région avait annoncé deux mesures pour enrayer le mécontentement. Le 31 mars, Didier Robert avait promis la création d’un fonds de compensation de 2 millions d’euros, qui correspond à la redistribution des recettes supplémentaires de l’Octroi de mer sur les carburants. D’autre part, le président de la Région avait indiqué, le 13 avril, le remboursement partiel de la Taxe spéciale de consommation (TSC) de 3,6 centimes d’euros par litre.
Sauf qu’à la table ronde du 2 mai, Dominique Fournel, chargé de la route du littoral, a été envoyé par Didier Robert pour remettre en cause les promesses annoncées pour aider des transporteurs. L’élu a indiqué dans la presse qu’« il n’y a pas de cumul entre les 2 millions d’euros et les 3,6 centimes. Le premier dispositif remplace le second en attendant sa mise en œuvre ».
Pour se dédouaner de toute responsabilité, la Région argue que « la ristourne sur la TSC ne peut se faire sans consulter au préalable le Département, les communes et les Communautés d’agglomérations, également destinataires d’une partie de la taxe (même si la Région en reste le principal bénéficiaire) » écrit “Le Quotidien”. Une fois encore, Didier Robert fait beaucoup de promesses et les annonce à tout va, mais au final, les Réunionnais restent sur leur faim et ont droit à de la démagogie.


Kanalreunion.com