Actualités

Didier Robert cache le vide par un coup médiatique

Au lendemain de sa demande ridicule d’emplois aidés auprès du ministre de la Justice

Témoignages.re / 13 avril 2011

Parce qu’il n’a rien d’autre à proposer que du vide, Didier Robert s’est saisi d’un incident provoqué par Michel Vergoz pour donner une importance démesurée à une franche discussion lors de la Commission permanente. C’est ce que rappelle André Thien Ah Koon dans un communiqué diffusé hier à la presse.

« Lors de la Commission permanente, réunie [hier], un débat passionné est intervenu entre le Président de la Région, Didier Robert et moi-même, relatif notamment à la suppression du projet de centrale de géothermie à La Plaine des Cafres, et du tram-train.
Au cours de cette discussion entre le Président et moi-même, notre collègue Michel Vergoz, qui n’avait pas la parole, s’est immiscé dans le débat pour m’interpeler vivement et personnellement, m’empêchant ainsi de m’exprimer.
Excédé par cette attitude provocatrice dont il a coutume, générant une situation de vive tension, j’ai tapé mon verre devant moi sur la table. Celui-ci s’est brisé.
Le Président a alors décidé de lever la séance, donnant ainsi une importance à cet incident relativement mineur.
Tout en regrettant bien évidemment cet incident, je souhaitais que chacun d’entre nous fasse l’effort nécessaire pour que la sérénité prévale toujours dans nos débats et que l’exigence de respect entre les différents interlocuteurs s’applique à tous. »


Kanalreunion.com