Actualités

Didier Robert démolit l’Histoire de la Région Réunion

Un acte concret du nouveau président de la collectivité

Manuel Marchal / 20 avril 2010

Cela fait bientôt un mois que Didier Robert est à la Région. Trois semaines après son élection, il a tenté une opération de communication devant Matignon en prétendant qu’il avait réussi à renégocier 2 milliards d’euros. Aujourd’hui, toujours pas de signature, pas le moindre document, aucun communiqué du gouvernement mais une lettre du groupement Tram-Tiss demandant 200 millions d’euros d’indemnités si le tram-train est annulé…
Dans l’action concrète et mesurable, Didier Robert montre son visage de démolisseur avec une seule décision visible par tous qui entre dans son bilan : il a fait effacer tout le contenu du site de la Région publié avant son élection.

Depuis son arrivée à la Région, Didier Robert a montré qu’il possède un des symptômes caractéristique du réactionnaire bon teint : la réécriture de l’Histoire. Dans son discours d’investiture à la Région, l’ex-maire du Tampon avait affirmé que le projet de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, « c’est un projet réducteur, nourri d’une volonté évidente de réviser l’Histoire ».
Dans la pratique, Didier Robert justifie le besoin fondamental d’une Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise. Depuis son élection, tout le contenu publié sur le site internet de la Région avant son arrivée à la présidence a été effacé.
La célébration du 60ème anniversaire de l’abolition du statut colonial et le dialogue entre Paul Vergès et Aimé Césaire ; le colloque de l’UICN et de l’Union européenne organisé par la Région sur la biodiversité et le changement climatique ; le lancement de la ligne La Réunion-Paris par Air Austral ; les jeunes Réunionnais partis se former au Québec ; l’action des jeunes Réunionnais à Madagascar pour aider au renforcement du système éducatif de l’île sœur ; la signature de l’accord-cadre de coopération entre La Réunion et Tianjin ; l’arrivée à La Réunion du premier consul général de Chine ; le renforcement des relations avec l’Inde, le chantier et l’inauguration de la route des Tamarins… et bien sûr Zarboutan nout kiltir, la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, la reconnaissance du maloya comme patrimoine mondial de l’humanité, la signature du Protocole de Matignon prévoyant la construction du tram-train et de la Route du littoral.
Tout cela, Didier Robert l’a fait remplacer par le vide.
Un vide aussi grand que le résultat de la rencontre entre Didier Robert et François Fillon pour soi-disant discuter du Protocole de Matignon. L’ancien maire du Tampon est bien incapable de montrer la moindre signature, le moindre document, le moindre communiqué du gouvernement soutenant la thèse qu’il a exposée devant les caméras, même pas une photo de la rencontre. Didier Robert revient bredouille de Paris, il n’a rien obtenu. Les 2 milliards évoqués sont déjà là, ils sont le résultat du Protocole de Matignon signé en 2007 par Paul Vergès et le Premier ministre en direct devant les caméras de télévision.
Rappelons que deux semaines après l’élection de Didier Robert, Zinfos974 s’était senti obligé de voler au secours du nouveau président de Région en lui offrant une interview. Mais malgré toute sa déférence envers l’ancien maire du Tampon, Zinfos974 n’a pas pu faire l’impasse sur la question que tout le monde se pose : qu’a fait Didier Robert depuis son arrivée à la Région ?
Demain, cela fera un mois que Didier Robert est à la tête de la Région. Et cette question n’a pour le moment qu’une réponse : rien à part démolir.
Mais que les internautes se rassurent. Tout le contenu déjà publié sur le site de la Région est toujours disponible en ligne dans une grande bibliothèque numérique qui conserve toutes les pages web qui ont été créées. Cette mémoire est toujours là, et elle servira toujours à rappeler que l’on ne pourra pas réécrire l’Histoire. Si malgré tout, un démolisseur avait l’idée de s’en prendre à cette bibliothèque, qu’il sache tout d’abord qu’elle n’est pas située à La Réunion, et encore moins sur le territoire de la République. Allez, un indice : ce n’est pas Google.

Manuel Marchal

JPEG - 73.6 ko
L’ancienne page d’accueil du site…
JPEG - 56.3 ko
… et la nouvelle : plus de tram-train, de MCUR, de Route des Tamarins.
JPEG - 51.5 ko
La célébration du 19 mars, avant l’élection de Didier Robert…
JPEG - 17.2 ko
… et après.
JPEG - 49 ko
L’ouverture de la Route des Tamarins…
JPEG - 18.4 ko
L’ouverture de la Route des Tamarins… a été effacée du site de la Région. Sans doute Didier Robert oublie-t-il que cette route existe quand il roule dessus pour aller à Saint-Denis.
JPEG - 45.9 ko
En France, les services du Premier ministre archivent les sites des gouvernements précédents. Pourtant, depuis que le gouvernement communique par Internet, il y a eu plusieurs alternances.


Kanalreunion.com