Actualités

Didier Robert sans commentaires

Incapable de donner des précisions sur ce qu’il avance

Geoffroy Géraud-Legros / 22 avril 2010

De retour de Paris, Didier Robert était très attendu sur les dossiers brûlants de l’actualité réunionnaise. N’étant guère plus avancé qu’avant son départ pour Matignon, le nouveau président de la Région n’a finalement pas eu grand-chose à dire à la presse après l’Assemblée plénière d’hier.

Un moment « dense ». Face à la presse, c’est par cet adjectif que Didier Robert a qualifié la première assemblée plénière de la mandature 2010-2014 qui s’est tenue hier au Palais de la Région.
Dense, le contenu des entretiens avec le nouveau président de la Région l’est beaucoup moins. Fraîchement arrivé de Paris, Didier Robert n’a pas pu apporter de réponses convaincantes aux questions brûlantes de l’actualité réunionnaise. Interrogé sur la « ventilation » des fonds actés aux accords de Matignon, il s’est contenté de mentionner de manière évasive la « réorientation » des crédits, qui ne serait pas « si difficile » que « certains » (c’est-à-dire l’opposition) « voudraient le faire croire ».

Questions sans réponses

À une demande de précision supplémentaire, Didier Robert a opposé un « sans commentaire »… Qui se passe de commentaire.
« Sans commentaire » a-t-il répondu aussi aux questions portant sur la réalisation du chantier de la Route du Littoral.
Il n’a pas eu plus de « commentaires » à faire pour compléter l’annonce selon laquelle il obtiendrait un « nouveau fléchage » des fonds européens.
À plusieurs reprises, Didier Robert a répété vouloir s’en tenir à « son calendrier ». Mais là encore, il a déclaré n’avoir « aucun commentaire » à apporter sur le contenu de ce « calendrier ».
Même opacité et mêmes hésitations sur les questions de l’avenir de l’IRT et de la SR21, dont Didier Robert n’a pas pu véritablement expliquer ce qu’il allait faire concrètement. Pour conclure cette série d’hésitations, le président de la Région a annoncé que la route du Littoral serait complétée par un Boulevard, « objet de discussion avec le maire de Saint-Denis »… sur lequel Didier Robert a avoué lui-même « ne pas pouvoir dire grand-chose »
Sans commentaires…

Geoffroy Géraud-Legros


Kanalreunion.com