Actualités

Didier Robert trompe l’opinion

Une constante illustrée par les mensonges sur la date de signature du nouveau Protocole de Matignon

Manuel Marchal / 1er septembre 2010

Une interview publiée hier dans le "Journal de l’île" suivie d’une conférence de presse à la sortie de la Commission permanente réservée à quelques médias : Didier Robert a tenté de couper l’herbe sous le pied à la nouvelle présidente du Conseil supérieur de la commande publique, Margie Sudre. Mais tous ces effets d’annonce ne peuvent pas dissimuler l’essentiel. Lors du débat télévisé entre les deux tours des Régionales, Paul Vergès a rappelé à de nombreuses reprises combien Didier Robert mentait aux électeurs. Depuis le mois de mars, le nouveau président ne fait que confirmer qu’il tente de tromper l’opinion. Un exemple parmi tant d’autres est le Protocole de Matignon.

Didier Robert, « vous mentez » : lors du débat télévisé entre les deux tours des Régionales, Paul Vergès a rappelé que quasiment toutes les promesses de Didier Robert étaient des mensonges. Tout cela est confirmé par la réalité, et la manière dont le nouveau président de Région trompe l’opinion concernant le Protocole de Matignon est révélatrice. Dès son arrivée au pouvoir, Didier Robert s’est fait fort d’injecter « 3 milliards » dans l’économie réunionnaise. Pour cela, il a affirmé qu’il allait obtenir du gouvernement un avenant au Protocole de Matignon négocié par Paul Vergès. Pour faire passer auprès de l’opinion la casse du tram-train, Didier Robert a assuré que tous les crédits seront basculés sur la future route du littoral à 6 voies au lieu de 4, les 2.000 bus et les aéroports de Gillot et Pierrefonds.
Cela signifie que le gouvernement doit revenir sur la signature de l’État en signant un nouveau contrat annulant le précédent.
Mais à ce jour, aucune signature, le Protocole signé n’est pas appliqué, et la marque de fabrique de Didier Robert, c’est de priver La Réunion de trois milliards d’euros d’investissements. Tout le reste, ce ne sont que des manœuvres pour tromper l’opinion. La preuve en trois dates :

• 20 mai : signature avant le 21 juin

L’élection de Didier Robert à la Région a marqué ensuite le retour de cette institution dans le programme de visite d’un membre du gouvernement. C’est Marie-Luce Penchard qui a été la première à montrer que la Région n’était plus une institution systématiquement boycottée par les visites ministérielles. Le 20 mai 2010, elle s’est donc rendue à la Région pour signer une déclaration d’intention sur la continuité territoriale qui n’engage le gouvernement à rien, d’une part, mais, d’autre part, elle a surtout prononcé un discours dans lequel elle fait référence au projet de Didier Robert, à savoir la suppression d’un des deux projets contenus dans le Protocole de Matignon signé le 19 janvier 2007 par le Premier ministre et le président de Région. Marie-Luce Penchard a donc déclaré ceci, le 20 mai :

« Monsieur le Président, je vous le confirme, l’Etat vous accompagnera dans vos projets.
Si vous l’estimez utile, nous mobiliserons nos services pour vous permettre de finaliser dans les meilleurs délais les dossiers avec pour objectif, comme le Premier ministre vous l’a proposé, de signer l’avenant au Protocole de Matignon
avant l’été . Les réunions de travail ont commencé avec les cabinets ministériels concernés et tout le monde sera mobilisé pour tenir compte ce calendrier ».

Il est bien entendu que pour le gouvernement, « avant l’été » signifie avant le 21 juin. Bien entendu, Didier Robert s’est félicité à l’époque du discours de la ministre, prenant à son compte toutes les déclarations.

• 23 juin : « signature rapide avant la fin du mois d’août »

Or, le 21 juin, toujours pas l’ombre d’une signature devant les caméras. Deux jours après cette date, la nouvelle Direction de la Région organise une « commémoration » de la mise en service de la route des Tamarins. Cette fois-ci, c’est Didier Robert en personne qui s’exprime sur le Protocole de Matignon.

Voici donc un extrait de la transcription intégrale de l’enregistrement du discours prononcé par Didier Robert le 23 juin 2010 lors de cette cérémonie. Selon la formule consacrée, « seul le prononcé fait foi ». Cette précision n’est pas anodine (voir encadré). Voici en effet cet extrait :

« Le deuxième engagement qui a été pris, c’est la réalisation de la nouvelle route du Littoral. Vous connaissez mon attachement à ce grand chantier. Afin de garantir la sécurité des automobilistes et de la continuité là encore de la route des Tamarins jusqu’à Saint-Denis pour les usagers, je vous confirme bien évidemment que la construction de cette route comprenant des voies réservées au transport collectif débutera dès 2013. Les modalités techniques et financières de réalisation de ce projet font actuellement l’objet d’une concertation avancée pour une signature rapide du nouveau protocole Etat-Région avant la fin du mois d’août . »

• 31 août : « dans les prochaines semaines maintenant » « avant fin septembre »

Depuis ce matin, nous sommes entrés dans le mois de septembre, et tout le monde a pu constater qu’entre le 23 juin et le 31 août, La Réunion a accueilli deux ministres dont le porte-parole du gouvernement. Les visites de Luc Chatel et de Georges Tron étaient donc l’occasion de faire des annonces, et cela d’autant plus que lors de sa précédente visite à La Réunion en novembre 2009, Luc Chatel s’était exprimé publiquement sur le Protocole de Matignon. Il avait en effet affirmé sur RFO que le gouvernement était « très attaché » au tram-train.
Mais à aucun moment, les deux ministres n’ont évoqué la signature du « nouveau protocole État-Région » promis par Didier Robert « avant la fin du mois d’août ».
Hier, la question de la date de la signature du nouveau Protocole de Matignon était donc à l’ordre du jour. Voici la réponse de Didier Robert :

« (…) les services de l’Etat et ceux de la Région ont engagé toute une série de réunions techniques pour que nous puissions, dans les prochaines semaines maintenant , procéder à la signature de ces nouveaux accords d’un montant de l’ordre de 2 milliards d’euros d’investissement pour La Réunion. »

Mais cette réponse vague ne convainc pas le "JIR", à telle enseigne qu’Yves Mont-rouge lui-même demande des précisions : « "Les prochaines semaines"… reconnaissez que c’est vague comme échéance, non ? ».
La réponse de Didier Robert finit par démontrer l’ampleur de la tromperie : « je ne suis pas maître du calendrier de Matignon, mais ce sera fait avant fin septembre  ».

• L’extension de Pierrefonds est déjà tombée à l’eau

Tous les observateurs ne manqueront pas de noter qu’avant fin septembre, le gouvernement aura changé de composition, voire de Premier ministre, ce qui souligne bien combien Didier Robert est pris en flagrant délit de manipulation comme un enfant pris le doigt dans le bocal de confiture ! Qui peut croire que le gouvernement engagerait l’État dans de telles conditions, même seulement sur un partenariat de 2 milliards ? Si Paris est incapable de financer l’extension d’une piste d’aéroport à Mayotte, comme l’affirme le président du MEDEF-Mayotte, alors où trouvera-t-il l’argent dont a besoin Didier Robert pour honorer ces promesses électorales ? Paris a d’ailleurs déjà fait savoir que donner une vocation internationale à l’aéroport de Pierrefonds ne sera jamais d’actualité, alors pour les 2.000 bus et un viaduc en mer à 6 voies…
Une seule chose est aujourd’hui certaine : Didier Robert a pris la responsabilité d’arrêter le tram-train, et il a été incapable de lancer des chantiers autres que ceux qui ont été préparés par l’ancienne équipe. Tout le reste n’est que tentative de tromper l’opinion.

Manuel Marchal


Oubli ou volonté de mentir à l’opinion ?

« Avant la fin du mois d’août » absent du site de la Région

Il est révélateur de constater que sur le site de la Région, la version du discours publiée s’éloigne de celui prononcé par Didier Robert le 23 juin dernier, car la date de signature du Protocole de Matignon annoncée par le président de Région n’y figure pas.

Voici un extrait du discours prononcé par Didier Robert : « (…) Les modalités techniques et financières de réalisation de ce projet font actuellement l’objet d’une concertation avancée pour une signature rapide du nouveau protocole Etat-Région avant la fin du mois d’août . »

Voici l’extrait publié sur le site de la Région, « avant la fin du mois d’août » a disparu : « (…) Les modalités techniques et financières de réalisation de ce projet font actuellement l’objet d’une concertation menée entre l’Etat et la Région pour une signature rapide du nouveau Protocole de Matignon ».

Oubli ou volonté de mentir à l’opinion ? Si c’est un oubli, alors que le président de la Région sache que "Témoignages" tient à la disposition de ses services une des nombreuses copies de cet enregistrement afin que cette situation préjudiciable à la crédibilité de l’institution soit corrigée.
À moins que ce morceau de phrase essentiel ait été effacé de la même manière que tout le contenu du site publié avant l’élection de Didier Robert, avec la volonté de travestir l’Histoire de notre pays, La Réunion.


Kanalreunion.com