Actualités

Diminution des dépenses de l’État en 2014

Conférence de presse du président de la République

Témoignages.re / 17 mai 2013

Au lendemain de sa rencontre avec la Commission européenne, François Hollande a confirmé hier que l’an prochain, la dépense publique diminuera. Cela ne sera pas sans conséquence pour La Réunion.

JPEG - 33.8 ko
Qu’adviendra-t-il du RSTA ? Silence sur ce point. Pourtant, cela concerne nombre de Réunionnais.

Pendant plus de deux heures hier, le président de la République a expliqué sa politique et répondu aux questions des journalistes. Une annonce essentielle : la confirmation de la baisse de la dépense publique l’année prochaine.

Une telle mesure aura forcément des répercussions à La Réunion, où 40% du PIB vient des transferts publics de la France sous forme de salaires et de subventions.

C’est donc bien la confirmation des déclarations successives des ministres de passage, affirmant que l’État ne pourra pas faire plus que ce qu’il a fait jusqu’à présent.

Alors que se rapproche l’échéance de la fin du RSTA, rien n’est venu rassurer tous les travailleurs qui risquent de voir leur salaire baisser jusqu’à 100 euros à partir du mois prochain.

D’autres points relatifs à la question sociale ont été abordés, voici ce qui a été dit en substance :

Chômage : il faudra être patient

L’offensive ici en France est de mobiliser toutes les forces pour l’emploi. C’est pourquoi je me suis engagé, et je m’y tiens, à l’inversion de la courbe du chômage. (…) Il faudra être patient, mais on prépare la France de demain, c’est un moyen de donner confiance au pays.

Retraites : nouvelle réforme

La réforme de 2010 n’a pas permis de rétablir l’équilibre. Nous devons poursuivre avec d’autres règles qui devront être trouvées, selon trois principes : des régimes de répartition rétablis, en tenant compte de notre démographie, la justice (tenir compte des carrières longues, des inégalités...), le dialogue : la concertation s’ouvrira avec la conférence sociale dès juin

La crise en Europe ?

Depuis un an, les lignes ont bougé en Europe. La zone euro a été stabilisée, l’union bancaire a été définie. La Grèce a été sauvée comme d’autres pays. Les taux d’intérêt ont baissé, le nôtre est à son plus bas historique. Ce résultat que je revendique n’a été possible que parce que la France a su jouer le rôle de trait d’union entre Europe du Nord et du Sud, et grâce à l’indispensable couple franco-allemand. C’est aujourd’hui la récession qui frappe l’Europe. L’enjeu c’est la croissance, la sortie de la crise, de la récession. 

Recherche de capitaux étrangers

Le président François Hollande a dit vouloir solliciter des fonds étrangers pour financer le grand plan d’investissement pour 10 ans, autour de 4 grandes filières : le numérique, la transition énergétique, la santé et les grandes infrastructures de transport, demandé au Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour le mois de juin.

"Tout ne peut pas venir de l’État et, donc, pour financer ces investissements d’avenir nous devrons aussi aller chercher le secteur privé, le partenariat, des capitaux extérieurs, des fonds d’investissement, parfois même de l’étranger", a déclaré le chef de l’État. "Chaque fois que je me déplace, un certain nombre de pays nous disent qu’ils sont prêts à investir en France. Faut-il encore que nous les orientions", a-t-il poursuivi. 

France : le scrutin binominal paritaire validé

• Dans un arrêt publié hier, le Conseil constitutionnel a validé le scrutin binominal paritaire. La première application de ce nouveau mode d’élection aura lieu lors de la désignation des premiers conseillers départementaux en France en 2015.

Le Conseil constitutionnel a néanmoins rejeté plusieurs articles relatifs au remplacement des conseillers départementaux, au redécoupage des cantons et à la répartition des sièges au Conseil de Paris.
Vers une association des petites communes à La Réunion

• Hier à l’Entre-Deux, les maires ou représentant de cette commune, ainsi que de celles de Sainte-Rose, de Saint-Philippe, Salazie, Cilaos, Plaine des Palmistes, Trois Bassins et des Avirons, « ont affirmé leur volonté de créer une association dans les plus brefs délais ». La fondation est prévue le 13 juin prochain à Saint-Philippe.


Kanalreunion.com