Actualités

Dire la vérité à la population

Réunion de la section de Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 17 août 2013

JPEG - 90.1 ko
C’est à la rencontre des familles en situation difficile qu’iront les militantes et les militants de la section PCR de Sainte-Suzanne.

Les militants et militantes de la section de Sainte-Suzanne étaient nombreux mercredi 14 août, à Quartier Français pour la première réunion de la section après le 8ème congrès du Parti Communiste Réunionnais. Ce congrès, qui s’est déroulé à Sainte-Suzanne au Bocage, a réuni durant trois jours plus de 450 délégués.

L’occasion pour Matial Turpin, secrétaire de la section, de remercier une nouvelle fois l’ensemble des camarades pour leur investissement dans la tenue de ce 8ème congrès. Pour ce dernier, ce congrès a été une grande réussite et a répondu aux attentes de tous les militants et militantes de l’île. Cette première réunion a permis de rappeler les noms des différents membres, participant aux instances du parti. Matial Turpin a exposé l’organisation du secrétariat général et le nouveau fonctionnement du parti.

Pour Maurice Gironcel, secrétaire général du parti, «  le plus dur reste à faire  » . Il a appelé l’ensemble des militants et militantes de Sainte-Suzanne à « avoir conscience de la réalité de la situation » , qui touche de plus en plus de famille. «  Nous devons aller à la rencontre de ces familles, qui vivent dans la pauvreté, qui sont face à des choix pour pouvoir manger au détriment de leur facture d’électricité ou d’eau potable. Cette situation ne peut plus durer et la place d’un communiste est d’être à côté de ceux qui souffrent, être à leur écoute et les aider  », a insisté Maurice Gironcel.

Plus que jamais, les camarades de Sainte-Suzanne doivent être à la hauteur des engagements pris lors du 8ème Congrès, afin de faire face à la situation sociale et aux prochaines échéances électorales. Mais pour le secrétaire général, il n’est pas question de mentir à la population, « nous devons tenir un langage de vérité face à la population, et aller expliquer notre projet, nos propositions pour l’avenir de La Réunion  » .

Enfin, Martial Turpin a rappelé la nécessité d’ « avoir une section forte pour un parti fort » , ce qui passe par les adhésions, l’organisation des cellules et l’abonnement à “Témoignages”, seul média pouvant éclairer les camarades et la population sur la position du parti.

Correspondant


Kanalreunion.com