Actualités

Dominique de Villepin dénonce vivement Sarkozy

Présidentielle : le président sortant de plus en plus isolé

Témoignages.re / 27 janvier 2012

Mercredi soir, Dominique de Villepin, membre de l’UMP jusqu’à l’an dernier et ancien Premier ministre de Jacques Chirac, était l’invité d’une émission politique de la chaîne de télévision Public Sénat. Il a été interrogé par plusieurs journalistes sur l’élection présidentielle d’avril-mai prochain et en particulier sur le bilan de son ancien ministre Nicolas Sarkozy au terme du quinquennat de ce dernier comme président de la République.
Bien des téléspectateurs ont dû être surpris — agréablement, bien sûr ! — à la fois par la sévérité et la justesse des critiques lancées par Dominique de Villepin, lors de ce débat, contre le président sortant. Alors qu’il a été très proche de lui pendant de nombreuses années, il a vivement dénoncé « l’échec de la politique de Sarkozy », au point de se demander si celui-ci va aller ou pas « vers un mea culpa »…

« Tourner la page »

Parmi les nombreuses erreurs commises par le patron de l’UMP à la tête de l’État, son ex-collègue au gouvernement a notamment cité la loi dite "TEPA" (soi-disant pour le "Travail, l’Emploi et le Pouvoir d’Achat"), votée dès le mois d’août 2007 à la demande de Sarkozy. Une loi destinée en fait à aggraver fortement les inégalités fiscales au profit des classes sociales les plus riches. Dominique de Villepin a déclaré avant-hier soir à la télévision que dès ce moment-là, il a protesté contre cette loi et que « depuis quatre ans et demi je tire la sonnette d’alarme ».
Il a également dénoncé avec force François Fillon, le chef du gouvernement, complice de la politique de Sarkozy. Cette politique, dit-il, est marquée par une « absence de résultat », qui conduit le président sortant à finir son mandat « avec un passif », fruit d’une « logique partisane », qui fait qu’« il n’aura pas de bon moment pour entrer en campagne » s’il décide de se représenter.
D’où la nécessité, selon Dominique de Villepin de « tourner la page » du sarkozysme. Une série de déclarations qui montrent que le président sortant est de plus en plus isolé, y compris dans son propre camp.

Correspondant


Kanalreunion.com