Actualités

Du social et un apport à la lutte pour la survie de la filière canne

3e canton de Saint-Pierre

Correspondant Témoignages / 15 février 2015

Le 3e canton de Saint-Pierre est comme une marmite « trois pieds ». Il rassemble un morceau de Saint-Pierre, la totalité de la Petite île et un bout de Saint-Joseph. Trois communes bien représentées par les titulaires : Colette Gonthier (Grands Bois/Monvert), Jean – Hugues Suzanne (Petite-Ile) et par les remplaçants : Clency Audit et Christine Grondin (Saint-Joseph). Deux points forts dans cette présentation des candidats de ce canton : le social et la défense de l’agriculture

JPEG - 29.1 ko
Les candidats de la liste de l’Union pour la justice sociale et le développement solidaire dans le canton 3 de Saint-Pierre. Canton réparti sur trois communes : Saint-Pierre, Petite Ile et Saint-Joseph.

Colette Gonthier est loin d’être une inconnue dans le Sud. Elle a seize ans quand elle rencontre Elie Hoarau et participe à son premier meeting du PCR. En 1983, elle est élue adjointe spéciale de Mont-Vert Les Bas, pendant le premier majorat d’Elie Hoarau.
Un poste où le social est omniprésent. C’est en qualité d’employée municipale au service de l’action sociale qu’elle approfondit ces compétences, notamment dans ses relations avec le département. C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle aborde cette question du social, compétence majeure de la future Assemblée départementale.
« Je voudrais mettre ces compétences au service des habitants du canton. Je souhaite que l’Assemblée départementale se rapproche de la population. On parle souvent de proximité, mais cela est insuffisant, notamment en direction des populations précaires (personnes âgées, personnes handicapées…).
On sent dans sa voix de la passion, – peut-être une colère rentrée – quand elle met l’accent sur la jeunesse. « Les jeunes sont trop souvent oubliés. On doit les écouter, se mettre à leur place, les comprendre et leur redonner de l’espoir en cette société. Nous n’avons pas le droit de les oublier dans notre programme. Il faut « regarder » cette population à travers des actions comme l’embellissement et l’aide à la personne ». Deux grands services que le parti qu’elle représente se propose de mettre en place pour créer des milliers d’emplois.

JPEG - 28.1 ko

Un canton rural

Jean-Hugues Suzanne, candidat aux dernières municipales, note que ce canton a une forte vocation rurale. S’il faut poursuivre la diversification, il soutient qu’après les grandes crises du géranium et du vétiver, « c’est la filière canne / sucre, pilier de notre agriculture, qui est menacée ».
Dans moins de trois ans, cette filière va être confrontée à la fin du quota sucrier et au prix garanti, nécessaires d’une part, pour écouler notre production de sucre et d’autre part pour assurer des conditions de vie décentes aux planteurs et aux ouvriers de l’industrie sucrière. Notre sucre ne trouvera plus preneurs sur le marché mondial : la tonne de sucre de canne est 200 euros plus chère que la tonne de sucre de betteraves.
Une promesse a été faite par François Hollande. Comme l’augmentation de l’aide de la France à hauteur de 38 millions d’euros. Elle n’a pas été confirmée et reste soumise à l’approbation de l’Union européenne.
« Nous allons nous battre dans cette campagne pour la survie de la filière canne, affirme avec force et conviction, Jean-Hugues Suzanne. La gestion des fonds européens pour l’agriculture et l’aménagement rural est une des compétences affirmées de la prochaine Assemblée départementale ; c’est une première raison du candidat de la liste « Union pour la justice sociale et le développement solidaire ». Mais il en avance une autre. C’est que si, par malheur, la filière canne était « liquidée », l’Assemblée départementale serait alors confrontée à une augmentation de la grande précarité de la population et a une forte poussée du chômage.
C’est dans ces raisons (économiques, culturelles, environnementales, sociales économiques), que Jean-Hugues Suzanne puise sa légitimité à se battre pour la filière canne pendant et après cette campagne électorale.


Kanalreunion.com