Actualités

Élie Hoarau : « D’ici la fin mars, 300 réunions de quartier, pour que les Réunionnais s’emparent du projet du Parti »

Rassemblement du P.C.R. à Saint-Louis

Témoignages.re / 5 mars 2012

Après l’ouverture du rassemblement du Parti Communiste Réunionnais par Claude Hoarau hier matin à Saint-Louis, le secrétaire général du Parti a présenté un projet à la fois de mesures d’urgence sociale, de développement durable de La Réunion et de mobilisation pour les militants communistes de toute l’île. Cela, afin que l’ensemble de la population s’approprie les propositions pour sauver notre peuple des difficultés inacceptables auxquelles il est confronté et pour que celui-ci devienne l’acteur responsable du profond changement à mettre en œuvre dans les prochaines années.

Comme l’a expliqué Élie Hoarau, dans moins de 50 jours, lors de l’élection présidentielle, peut être déclenché un processus historique pour changer entièrement la politique pratiquée dans notre pays. À condition que les Réunionnais — et notamment les militants communistes — s’engagent de toutes leurs forces dans la réalisation de ce changement sur la base du projet de développement durable et solidaire adopté à l’unanimité à la Conférence extraordinaire du P.C.R. le 19 février dernier à Sainte-Suzanne.
Élie Hoarau a également rappelé que cet engagement personnel et collectif est d’autant plus important que les problèmes du pays sont extrêmement graves et que « depuis longtemps nous avions dit que cette situation serait explosive ». D’autant plus que les divers gouvernements et notamment celui de Sarkozy depuis cinq ans, avec la complicité de la direction de la Région, ont refusé d’appliquer nos propositions et ont même cassé nos projets.

« Libérez les jeunes emprisonnés ! »

Les derniers mouvements sociaux contre la vie chère, contre le chômage et contre le mépris des Réunionnais les plus pauvres ont montré que le P.C.R. avait raison d’appeler le peuple à résister à cette politique. C’est pourquoi Élie Hoarau s’est félicité que « de nombreux jeunes soient montés au créneau, aient exprimé leur ras-le-bol dans toute l’île et demandé plus de justice envers les plus pauvres ».
Mais il a également exprimé l’indignation des communistes contre la répression dont ces jeunes sont actuellement victimes. « Il est inadmissible qu’il soient ainsi maltraités, enfermés sans perspective. C’est pourquoi nous sommes solidaires de l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER), qui demande la fin de ces nouvelles injustices et nous disons tous ensemble au pouvoir en place : libérez les jeunes injustement emprisonnés ! ».

« Une tâche pour tous les militants »

Ensuite, Élie Hoarau a également dénoncé les décisions prises par l’État et par les élus de la Région et du Département, qui n’apportent pas de réponse aux problèmes posés par les manifestants et par ceux qui les ont soutenus ; et il a rappelé de façon précise les nombreuses mesures à la fois d’urgence et globales, à plus long terme, que le P.C.R. demande au pouvoir de mettre en place pour répondre aux besoins des Réunionnais. Ces mesures sont également soumises aux candidats à la présidentielle qui peuvent contribuer au nécessaire changement de politique dont nous avons besoin.
Mais cela ne suffit pas, dit Élie Hoarau ; il faut également que notre peuple s’accapare nos propositions pour ensuite se donner les moyens de les mettre en œuvre. D’où l’organisation de quelque 300 réunions de quartier dans toute l’île d’ici la fin du mois pour faire connaître notre projet à tous les Réunionnais, en leur remettant notamment le document de ce projet, pour également en discuter avec eux. « C’est une tâche pour tous les militants ».

« Les moyens politiques de bâtir l’avenir »

Le secrétaire général du Parti a conclu son intervention en évoquant la bataille des législatives, où nos candidats seront évidemment porteurs de ce projet. Quant aux propositions de candidatures déjà validées à Sainte-Suzanne il y a quinze jours, elles ont été confirmées hier, avec : Pierre Vergès dans la 1ère circonscription, Jean-Yves Langenier dans la 2e, Yvon Dejean dans la 3e, Élie Hoarau dans la 4e, Éric Fruteau dans la 5e, Maurice Gironcel dans la 6e et Fabrice Hoarau dans la 7e.
Ces candidatures montrent à la fois que le Parti soutient ses militants qui respectent ses principes et ses valeurs, qui discutent avec la direction du Parti. Elles montrent aussi que le Parti continue — comme il l’a toujours fait — à promouvoir les jeunes et Élie Hoarau a souligné que le principe de la parité femmes/hommes sera respecté dans les sept circonscriptions.
Enfin, il a souligné que l’œuvre de refondation du P.C.R. pour rester fidèle aux combats qu’il a menés depuis plus de 50 ans au service de son peuple va continuer, notamment grâce à l’instance dirigeante constituée par la Conférence des secrétaires de Section, élus par les militants. « C’est ainsi que nous donnerons aux Réunionnais les moyens politiques de bâtir l’avenir de La Réunion ».

Correspondant


Kanalreunion.com