Actualités

Émilie Assati : « Une meilleure gouvernance par un nouvel acte de décentralisation »

2012 : le changement. Quel changement ? Pour qui ? Par qui ?

Témoignages.re / 20 février 2012

Pour aller vers la responsabilité, le changement dans la gouvernance est aussi une nécessité pour que La Réunion entre dans le 21e siècle. Émilie Assati a présenté quelques propositions du PCR.

Émilie Assati, membre du Comité central a appelé à « une meilleure gouvernance par un nouvel acte de décentralisation ».
Dans l’idée de « prendre ses responsabilités », la jeune femme a fait part des propositions figurant dans le programme du PCR : le non-cumul de mandat, le respect de la parité, la création de nouvelles communes et notamment de nouvelles ressources financières concentrés dans un Fonds réunionnais de développement.
Émilie Assati a appelé à une concertation générale entre les élus, partis politiques, acteurs du développement et la population pour l’avenir de La Réunion, mais « pour cela il faut une génération de femmes et de jeunes qui veulent prendre leurs responsabilités pour leur pays ».


Kanalreunion.com