Actualités

En avant pour un grand 20 octobre

Assemblée générale extraordinaire à Saint-Pierre

Témoignages.re / 14 octobre 2013

100 jours après le 8e Congrès, et à 8 jours du grand rassemblement au Port, la Section PCR de Saint-Pierre a tenu samedi une assemblée générale extraordinaire marquée par la participation de la direction du Parti, de Paul Vergès et d’Élie Hoarau.



JPEG - 55.9 ko
À la tribune : Krishna Damour, Nazir Valy, Yvan Dejean, Sylvie Mouniata et Ghislaine Domenge.

Au lendemain du succès de l’assemblée de Saint-André, c’était au tour de Saint-Pierre de faire la une de l’actualité du Parti. 100 jours après le 8e Congrès, la section PCR tenait une assemblée générale extraordinaire, sous la présidence de Sylvie Mouniata, secrétaire de la section.

C’était tout d’abord l’occasion de faire le bilan de l’activité des communistes de Saint-Pierre au cours des derniers mois. Sylvie Mouniata a précisé que la section s’est donnée pour objectif de faire vivre concrètement les orientations du Congrès. La reconstruction se poursuit. La Section a créé un Comité de femmes, ainsi qu’un Comité de jeunes. Elle a aussi participé à la création d’un Comité de l’Appel de l’Ermitage. Saint-Pierre est une ville durement touchée par la pauvreté.

La Section s’est aussi impliquée dans la bataille de "Témoignages", dans celle des adhésions. Les communistes de Saint-Pierre sont conscients que plus que jamais, il faut être mobilisé pour le bien-être du peuple réunionnais. C’est en effet leur responsabilité d’aller porter un message différent de tous les autres partis auprès de la population.

Le déploiement des cadres

Yvan Dejean a pris ensuite la parole au nom du secrétariat général du Parti. Il a fait un point sur la situation politique et sur l’enjeu de la réussite du rassemblement du 20 octobre. Le secrétaire général a insisté sur la nécessité de prendre en compte des réalités qui vont s’imposer. La démographie en fait partie, car notre île se dirige vers un million d’habitants, 150.000 de plus qu’aujourd’hui. C’est pourquoi il ne sera pas possible de régler la question de l’emploi avec seulement des contrats aidés. Pour que ces derniers ne soient plus un moyen de clientélisme électoral, il existe la proposition du PCR de mutualiser les moyens dans deux grands services. L’objectif est précisément la pérennisation dans des contrats durables de tous les besoins auxquels répondront les travailleurs dans l’environnement et l’aide à la personne.

Yvan Dejean est revenu sur la reconstruction du PCR et son renforcement. Il a précisé que des cadres de toutes les sections se déploient dans toute l’île.

Présente samedi, Gélita Hoarau illustre ce mouvement. Elle habite à Saint-Pierre et elle a déjà été élue de Saint-Pierre, mais désormais elle va animer le combat à Saint-André pour les prochaines municipales.

Climat et route du littoral

Le secrétaire général a également évoqué la question de la collectivité territoriale unique, et le problème de la nouvelle route du littoral qui va plomber le développement du pays.

Krishna Damour est ensuite intervenu pour rappeler une alternative au projet de Didier Robert. Le tram-train donnera la possibilité aux Réunionnais de voyager pas cher et rapidement. Comme tous les citoyens de la République, les Réunionnais ont droit à un train express régional.

Pour sa part, Nazir Valy a fait le point sur le déroulement de la campagne. Tête de liste aux prochaines municipales, Nazir Valy ratisse le terrain, et il a de bons retours.

Paul Vergès a attiré l’attention sur l’impact du climat sur la politique. Le dernier rapport du GIEC a annoncé une aggravation de toutes les prévisions. Malgré cela, la Région persiste à vouloir construire une route en mer avec tous les risques que cela comporte.

À Saint-Pierre, la mobilisation va encore s’amplifier pour faire du rassemblement du 20 octobre un grand succès.

Correspondant


Kanalreunion.com