Actualités

En avant vers de nouveaux combats

Assemblée générale de la Section PCR du Tampon

Témoignages.re / 16 août 2011

La Section PCR du Tampon a tenu son Assemblée générale samedi dernier chez Jeannot Técher au 42 chemin Portail. Maurice Gironcel, secrétaire de l’organisation, a assisté à cette assemblée. Lors de cette dernière, il a été fait un point sur le bilan de l’activité de la Section.

La Section PCR du Tampon a participé à différentes manifestations, en particulier le défilé du 1er mai et le Festival de la Jeunesse à Saint-Louis, ainsi qu’à toutes les réunions de travail organisées par le parti.
Sur la commune, il y avait deux cantons renouvelables. Le canton Centre-ville et le canton de La Plaine des Cafres. La Section a mené la campagne, mais les résultats sont loin de correspondre aux espérances. Cela démontre au moins une chose, c’est qu’il y a encore beaucoup de travail à faire au Tampon afin de renforcer les idées du parti et surtout de faire connaitre ses projets, en particulier les deux grands services publics : l’environnement et l’aide à la personne, qui permettent de créer plusieurs milliers d’emplois.

Plus d’un milliard d’euros perdus

La Section a aussi rappelé à ses militants que la remise en cause des grands chantiers par la nouvelle majorité au Conseil régional a mis des milliers de travailleurs au chômage, en particulier dans le BTP.
La Section a rappelé que l’Accord 1 de Matignon prévoyait une enveloppe de près de 3 milliards d’euros pour la construction de la route du Littoral et le tram-train, et surtout la clause qu’en cas de dépassement de l’enveloppe, la participation serait de 60% pour l’État et 40% pour la Région. La remise en cause de cet accord par la majorité régionale actuelle fait perdre à La Réunion plus de 1 milliard d’euros et des milliers d’emplois.
L’Accord 2 de Matignon signé par le président actuel de la Région a ramené l’enveloppe à 1,6 milliard d’euros pour uniquement la route du Littoral, ce qui est grave dans l’accord 2, le compte n’y est pas par rapport à l’accord 1. L’accord 1, pour deux grands chantiers (route du Littoral et tram-train), s’élève à près de 3 milliards d’euros. L’accord 2, pour un chantier seulement (route du Littoral), s’élève à 1,6 milliard d’euros. Ce qui est plus grave dans l’accord 2, c’est que la clause qui prévoyait dans l’accord 1 un dépassement a disparu. Aujourd’hui, on annonce le chiffre de 1 milliard comme dépassement.

Qui paiera le dépassement ?

La Section pose la question au président de la Région : qui va payer le surcoût de ce dépassement de l’enveloppe ? Est-ce vous ou tous les Réunionnais à travers leurs impôts ? Nous attendons une réponse (Réunionnaises et Réunionnais, vous êtes prévenus). La Section a insisté sur la nécessité de continuer la bataille des adhésions, et surtout l’abonnement à “Témoignages”.
La Section se félicite du redémarrage de KOI, et appelle à causer mardi 16 août à 7h30.
Elle a invité tous les militants à la conférence-débat le samedi 27 août à Saint-Pierre avec Paul Vergès.
A l’issue de cette assemblée, les militants et militantes étaient invités à prendre une collation.


Kanalreunion.com